Commémorations nationales 2016 Compte-rendu de la rédaction

- [Télécharger l'article au format PDF]

Commémorations nationales 2016, Centre des monuments nationaux, Editions du Patrimoine, 2015, 301 pages. [1]

Chaque année nous attendons avec impatience la sortie du recueil des commémorations nationales qui propose de manière chronologique un choix raisonné de dates et d’événements. Il est divisé en quatre parties : Antiquité tardive et Moyen Age, Epoque moderne, XIXe et XXe siècle. Il signale d’autres anniversaires toujours de manière chronologique, comprend des annexes : une orientation bibliographique, une géographie des anniversaires par régions, les anniversaires dans l’Union Européenne et dans le reste de l’Europe. Il est doté d’un index.

C’est le Haut Comité des Commémorations nationales, présidé par Danièle Sallenave de l’Académie Française qui choisit les dates. Il a été institué le 23 septembre 1998 afin de conseiller le ministre de la Culture et de la Communication dans la définition des objectifs et des orientations de la politique des célébrations nationales Il est composé de 11 membres. Le directeur de la publication est Hervé Lemoine, directeur chargé des Archives de France, le rédacteur en chef est Philippe-Georges Richard, délégué aux Commémorations nationales. De nombreux spécialistes de toutes disciplines (105) présentant les personnalités, les événements, les lieux des commémorations nationales de l’année 2016.proposent des textes, des notices précises et précieuses.

Le Jour, détail du panneau de la bibliothèque « Odilon Redon » de l’abbaye de Fontfroide, détrempe sur toile d’Odilon Redon, 1910-1911, abbaye de Fontfroide (Aude). © Collection SCI Abbaye de Fontfroide / photo Henry Gaud

Parmi les années retenues de l’Antiquité tardive et du Moyen Age : naissance de Saint Martin, le sacre de Louis le Pieux à Reims (il y a 1200 ans), la fondation de l’abbaye du Mont-Saint-Michel il y a 1050 ans, l’accession au trône de Guillaume Le Conquérant (il y a 950 ans), la mort de Jean, duc de Berry, etc.

Parmi les anniversaires de l’époque moderne : Il y a 500 ans la conclusion du Concordat de Bologne, l’arrivée en France de Léonard de Vinci, la fondation de l’Académie Française à Rome, la fondation du Port de Sète et le début du creusement du canal de Deux Mers, création de l’Académie des Sciences, le départ du tour du monde par Bougainville, l’exécution du chevalier de la Barre, l’ouverture de l’école vétérinaire d’Alfort, etc.

Et du XIXe siècle : publication de l’ordonnance de 1816 sur l’école primaire, Naufrage de la Méduse, invention du stéthoscope par René Laennec, Découverte du site de Solutré, création de la Ligue de l’enseignement par Jean Macé, naissance de Romain Roland.

Et au XXe siècle, naissance de Dutilleux, bataille de Verdun ; bataille de la Somme, début de la parution de Le Feu d’Henri Barbusse, publication des Mots et des choses de Michel Foucault, inauguration de la maison de la culture d’Amiens par André Malraux, etc.

Un instrument de travail, de culture, de référence utile « Tous ces personnages, écrit dans l’avant propos Catherine Bréchignac, secrétaire perpétuelle de l’Académie des Sciences, ont contribué, chacun dans leur domaine, à l’édification d’une mémoire vivante qui se transmet au fil du temps »

Direction des Patrimoines, Service interministériel des Archives de France, Mission aux Commémorations nationales, Tél : 01 40 27 61 20

Site internet

© Les services de la Rédaction - Tous droits réservés. 26/12/2015.

Notes

[1Retrouvez les manifestations organisées autour des anniversaires officiels sur le site Internet des Archives de France : www.archivesdefrance.culture.gouv.fr et sur le compte twitter : @ArchivesFrance.