Communiqué commun sur les projets de programme du Lycée Communiqué de la Conférence des associations de professeurs spécialistes

- [Télécharger l'article au format PDF]

Communiqué de la Conférence des associations de professeurs spécialistes [1]

Les membres de la Conférence des associations de professeurs spécialistes dénoncent les conditions dans lesquelles le Conseil Supérieur des Programmes entend les recevoir afin de discuter des projets de programme du lycée, en refusant de leur faire parvenir le moindre document préparatoire témoignant de l’avancement actuel de sa réflexion, pourtant présentée comme « en voie d’achèvement ».

Ayant fait des propositions au printemps, parfois sur sollicitation du Conseil, les représentants des associations comprennent mal qu’aucun projet ne puisse maintenant leur être communiqué en amont, afin de préparer les réunions.

Chacune d’elles décidera de rencontrer ou non les groupes de travail, mais toutes regrettent un manque de transparence plus propre à la défiance qu’à une véritable concertation, et nuisible à la qualité et au sérieux qui doivent présider à de tels travaux.

Compte Twitter de la Conférence des associations de professeurs spécialistes

© Les services de la Rédaction d’Historiens & Géographes. Tous droits réservés. 30/09/2018.

Notes

[1La Conférence des associations de professeurs spécialistes est le regroupement volontaire de la plupart des associations de professeurs en une structure souple de discussion et d’action. La participation des associations est entièrement libre : la plupart des associations en font partie, très rares sont celles qui refusent d’y participer. Il n’y a pas de critère particulier (par exemple numérique) pour en faire partie, et l’égalité des membres va de soi.

C’est donc une instance unique en son genre, qui représente la très large majorité des disciplines, et un lieu rare où dialoguent aussi bien les disciplines techniques et professionnelles que les disciplines dites d’enseignement général, les disciplines littéraires que les disciplines scientifiques, les disciplines enseignées en classes préparatoires que les disciplines enseignées dans le premier et le second degré.
Relativement informelle, ses réunions n’ont pas de périodicité propre : la Conférence se réunit en fonction des besoins de l’actualité et de l’urgence, mais aussi pour traiter des questions de fond, comme la formation continuée.

Elle est un lieu de dialogue, au sein duquel les différentes disciplines peuvent faire entendre leurs voix et parvenir à un accord elle permet aux différentes associations de mieux se comprendre, par exemple en termes de vocabulaire et de notions (ainsi de compétence) qui varient parfois selon les différentes disciplines, et d’aboutir à des constats et des analyses partagées par tous.

Elle est aussi un lieu d’action. Ces discussions débouchent sur des perspectives concrètes, et donnent lieu à des actions concertées ou communes comme le communiqué ci-dessus.

L’APHG est membre actif et cofondateur de la Conférence.