Compte rendu de la commission Numérique (Décembre 2017) 2 décembre 2017 - Sorbonne

- [Télécharger l'article au format PDF]

Présent(e)s : Marc Charbonnier, Secrétaire général adjoint de l’APHG, Paris ; Julien Thérèse, Strasbourg ; Frédéric Claeyman, Nancy-Metz ; Claude Buisson et son épouse, retraités, Marseille ; Céline Delorge, Aquitaine. Excusé : Christophe Léon, Aquitaine, coordonnateur de la Commission.

SUJET PRINCIPAL : Devenir de l’image numérique de l’APHG, site national, réseaux sociaux, séquences pédagogiques numériques, etc.

Intervention principale de Marc Charbonnier :

• Besoin de renouvellement de l’équipe car l’APHG à la croisée des chemins. Il y a urgence à former une équipe élargie pour communiquer avec le numérique et notamment s’occuper du site national.
• Réfléchir à une charte numérique en commun.
• 32 000 à 41 000 visiteurs par mois sur le site actuellement contre 3 500 auparavant (rénovation du site en décembre 2014). On peut donc légitimement avoir l’ambition d’être un site leader d’information, de références, d’agendas (formations, agrément de l’Education Nationale). Pour mémoire, l’APHG, à travers ses régionales, ce sont 80 formations par an.

  • Axe : comment être un site de contenu, en articulation avec la revue. Celle-ci mute et devient mixte : 120 pages en numérique, 226 à 230 pages papier / trimestre (4 n° par an).
  • Site : Que mettre dessus ? Propositions d’y publier les comptes rendus, les vidéos des formations, y compris en accès libre, car nous sommes une association professionnelle donc à visée professionnelle. Dans cet ordre d’idée, le site manque pour le moment de contenu professionnel. Il y aura donc, courant, premier trimestre 2108, un appel à contribution pour l’espace pédagogique, ou onglet Enseignant sur le site, qui sera coordonné par Christophe Léon.
  • Point à améliorer : question de la page Facebook et d’un espace d’échanges en lignes. Il faut être une association du XXIe siècle. Il y a nécessité de renouer le lien avec les étudiants et ceux qui préparent les concours. Il convient donc de réfléchir à :
  •  La création d’un espace d’échanges ;
  •  Améliorer le pivot avec la revue ;
  •  La plus-value pour une pérennisation de l’association, alors que les offres de formations et les partenariats sont exponentiels ;
  •  améliorer les relations inter-régionales, notamment avec l’outil numérique ;
  •  la mise en ligne de séquences, numériques ou non sur partie pédagogique du site ;.
  •  la mise en ligne des colloques APHG et de concours scolaires, avec lesquels l’association est partenaire.

 Frédéric/Julien/Céline et Christophe deviennent les nouveaux rédacteurs sur le site. Dans un premier temps, il s’agit de rédiger des articles à déposer (2/3 par semaine) et à mettre en instance de validation (par Marc).

Pour mars, contribution à envoyer à l’INA (pour parution en mai idéalement) : ressources originales de l’INA diffusées sur le site APHG en clair pour la préparation du CNRD (partenariat avec INA). Thèmes des contributions attendues. L’ensemble sera publié sur site Jalons, lié à l’INA. Il faut donc faire là aussi un appel à contribution autour des thèmes suivants :

  • monde du travail (4e/1re)
  • s’engager pour libérer la France
  • Esclavage, traite, déportation
  • questions vives en histoire (colonisation, décolonisation, mémoire et histoire, etc.)
  • autres thèmes possibles.

Chaque régionale doit avoir un compte Tweeter et Facebook et il faut encourager et aider celles qui n’ont pas encore franchi le pas.

En ce qui concerne la Page FB nationale, elle compte 4 279 followers et elle sera gérée par Céline Delorge.

Enfin, il faut créer un groupe de préparation de concours : 1 ouvert avec informations, 1 fermé et réservé aux adhérents pour partage de fiches /groupe de travail agrégation interne. Voir les collègues des régionales impliqués dans la préparation aux concours pour contribution.

Résumé :

  • Création de groupes FB
  • 4 nouveaux rédacteurs (futurs administrateurs) : Frédéric, Julien, Céline, Christophe.
  • Partenariat avec Jalons / INA
  • Création d’une rubrique d’informations internes pour les adhérents
  • Espaces ouverts à la discussion pour les articles.
  • Appels à contribution et à participation aux travaux numériques de la Commission auprès des régionales et des membres intéressés de l’association.

Prochaine réunion en mai à l’occasion d’une réunion des membres de régionales.

Pour rappel et en complément de la Commission du mois de décembre :

La Commission numérique, créée par Gérard Colotte dans les années 1980 puis coordonnée, depuis une quinzaine d’années, par Christophe Léon, a toujours eu à cœur de proposer de partager et de susciter l’élaboration de séquences, utilisant les outils numériques. Ces travaux ont été, depuis l’origine des deux festivals, présentés en continu lors des Rendez-vous de l’Histoire de Blois et du Festival international de Géographie de Saint-Dié. La Commission souhaite poursuivre et amplifier ce travail en proposant de mettre désormais en ligne ces productions dans la partie l’enseignant du site national. Elle appelle donc les membres de l’APHG intéressés et les régionales à répondre à cette demande et à participer à ses travaux de réflexions, lors des commissions et à distance.

Céline Delorge pour la commission avec la participation de Christophe Léon. Paris, le 3 décembre 2017.

© Les services de la Rédaction d’Historiens & Géographes - Tous droits réservés. 23/02/2018.