Congrès CTHS 2018 : La transmission des savoirs Appel à communications

- [Télécharger l'article au format PDF]

143e Congrès national des sociétés historiques et scientifiques, Paris, 23-27 avril 2018.

Chaque année, le Congrès national des sociétés historiques et scientifiques, lieu de rencontre et d’échange unique dans le paysage de la recherche française, rassemble environ cinq cents participants parmi lesquels des universitaires issus de très nombreuses disciplines : histoire, géographie, sciences, ethnologie, anthropologie, préhistoire et protohistoire, archéologie, philologie, histoire de l’art, environnement, etc.

Il accueille également des jeunes chercheurs (dont c’est parfois la première intervention publique) et des érudits locaux membres de sociétés savantes. La confrontation des regards, des expériences et des approches méthodologiques explique la singularité du congrès du CTHS. Cet événement de grande ampleur a lieu chaque année dans une ville différente.

CTHS - Congrès - 110 rue de Grenelle
75357 Paris cedex 07

En savoir + en téléchargeant les pièces jointes ci-dessous.

Extrait du résumé du thème « La transmission des savoirs » :

La question de la transmission des savoirs n’a jamais cessé de se poser. Depuis qu’existent les sociétés humaines, elle constitue un enjeu majeur pour leur survie. Il n’existe pas de vie sociale durable sans transmission. Les propositions de contributions s’attacheront à définir des typologies de savoirs s’inscrivant dans la problématique du congrès. Des origines du peuplement humain de l’Europe et du monde à aujourd’hui, il reste beaucoup à découvrir (ou à redécouvrir) sur les acteurs, les facteurs, les vecteurs et les moyens de la transmission de ces savoirs. Tantôt empiriques et traditionnels, tantôt construits (savoirs scientifiques, techniques, culturels, artistiques), ils incluent les diverses formes de savoir-faire et de savoir-vivre (en famille, en société ou au travail).

Le colloque « Ressources et construction » considérera ainsi l’ensemble des matériaux architectoniques et la mise en œuvre des constructions : pierre, plâtre, terres cuites architecturales, mortiers et enduits, roches décoratives, métaux, verre et bois. De nombreuses avancées scientifiques récentes concernant ces différents éléments permettent d’envisager de manière renouvelée la notion de transmission des savoirs dans le domaine de la construction de l’Antiquité au XIXe siècle.

© Les services de la Rédaction d’Historiens & Géographes - Tous droits réservés. 08/07/2017.