Hommage à Jacques Fontaine (1922-2015), de l’Institut Communiqué de l’APHG et d’Historiens & Géographes

- [Télécharger l'article au format PDF]

Jacques Fontaine, Membre de l’Institut de France, Professeur émérite à la Sorbonne s’est éteint le 31 mai 2015. Une cérémonie religieuse a eu lieu le 12 juin 2015 en l’église de Saint-Germain-des-Prés à laquelle l’APHG était représentée.

Né aux Lilas aux portes de Paris, le 25 avril 1922, il réussit le concours de l’ENS (rue d’Ulm en 1940) et l’Agrégation de Lettres classiques en 1943. Jacques Fontaine a été membre de la Casa Velasquez (1943-1946). Après avoir été professeur des Lettres classiques à Caen, il a fait une brillante carrière universitaire d’abord à Caen, puis à Paris. Il devient Docteur ès Lettres en 1957, puis Professeur de Langue et de Littérature Latine à la Sorbonne en 1979. Responsable de l’équipe latine du Centre de recherche Lenain de Tillemont pour le christianisme et l’Antiquité tardive (1979-1988), il est élu Membre de l’Académie des Inscriptions et Belles Lettres en 1983.

Parmi ses œuvres, retenons : Isidore de Séville et la culture classique dans l’Espagne wisigothique, 2 volumes 1959-1983, Isidore de Séville. Traité de la nature, suivi de l’Epître en vers du roi Sisebut à Isidore, 1960-1982 ; Tertullien Sur la Couronne, 1956 ; Ammien Marcellin, Histoire,1968-1977 ; L’art préroman hispanique, Les arts paléochrétiens, wisigothiques, asturien ; L’art mozarabe, 1973-1977 ; Isidore de Séville, genèse et originalité de la culture hispanique au temps des Wisigoths, 2001.

Jacques Fontaine était un très grand savant, historien, spécialiste de patristique, de la littérature latine, de l’art hispanique, du christianisme du Bas Empire et du Moyen-Age. Historien internationalement connu, il était Docteur honoris causa de nombreuses universités. Il a montré très tôt ses qualités de créateur de projets scientifiques et d’assembleur d’équipes. Il savait transmettre son savoir. Remarquable pédagogue, il avait une passion pour l’Espagne ancienne et contemporaine. Humaniste chrétien et grand savant, empreint de modestie et d’humilité, il œuvrait pour sa ville Châtenay-Malabry (Hauts-de-Seine) avec son épouse Anne.

Jacques est inséparable de son épouse Anne. Ils ont œuvré tous les deux pour apporter leur concours à des œuvres collectives de solidarité dans leur ville de Châtenay-Malabry. La Bibliothèque porte le nom d’Anne. Humilité et générosité les caractérisaient. Nous avons également une pensée pour leur fils Marc Fontaine, brillant agrégé de géographie, professeur au Lycée Jacques Decour (Paris 9e) disparu tragiquement en 1995. A David Fontaine, petit-fils de Jacques, à sa famille, nous adressons notre vive sympathie et tout notre soutien.

Le Secrétariat général de l’APHG - Tous droits réservés.
Paris, le 18 août 2015

Voir en ligne : notice biographique de Jacques Fontaine sur le site de l’Académie des Inscriptions et Belles-Lettres

Les services de la Rédaction - Tous droits réservés. 28/08/2015.