Hommage à Jean-Christophe Victor (1947-2016) Communiqué de l’APHG et de la revue « Historiens & Géographes »

- [Télécharger l'article au format PDF]

Paris, le 10 janvier 2017.

Jean-Christophe Victor (1947-2016), fondateur de l’émission télévisée Le Dessous des cartes, expert en géopolitique, pédagogue hors pair, est décédé le 28 décembre 2016.

Comment ne pas être ému en apprenant la disparition de Jean-Christophe Victor qui était devenu un familier des cours de géographie et de géopolitique à travers les émissions « Le Dessous des cartes » diffusé sur Arte ? Un homme chaleureux, réfléchi, posé.

Fils d’Eliane et de Paul Emile Victor, ethnologue et fondateur des Expéditions polaires, il tenait de son père la passion du voyage et de la connaissance du monde. Diplômé de Langues Orientales en chinois, il a exercé des fonctions diplomatiques en Afghanistan, participé aux travaux du centre d’analyse et de prévision du Ministère des Affaires Etrangères (1982-1989). Ethnologue, il a beaucoup séjourné à l’étranger. Virginie Raisson, son épouse, co-directrice du Lépac (Laboratoire d’études politiques et d’analyses cartographiques) avec lui a mis en avant « son humanisme, son désir des autres et la passion du voyage » lors de d’une émission télévisée. « Il avait le besoin d’aller sur le terrain, de faire rejoindre la géographie avec l’Homme, avec sa culture, sa civilisation. Le regard qu’on pouvait poser sur les pays, les problématiques était imprégné des voyages. Jean-Christophe a toujours pensé que la différence était la richesse et donc cette altérité. Parler des Erythréens, des Inuits, c’était d’abord parler de l’altérité et de ce qu’ils apportaient à l’Humanité. Et c’était très fort chez lui ».

En 1991, Daniel-Jean Jay, alors directeur de la Rédaction de la revue Historiens & Géographes avait informé du lancement de son émission auprès de nos lecteurs :

« Le magazine de géopolitique a été créé le 20 novembre 1991. Jean-Christophe Victor, Directeur de l’observatoire européen a présenté chaque jour du lundi au vendredi sur la Sept pendant cinq minutes une chronique de géopolitique en 1990-1991. Le Dessous des cartes propose une lecture du monde loin des feux de l’actualité immédiate, aveugle et souvent opaque et cherche à faire réfléchir le téléspectateur sur les grands équilibres du monde.

Quatre idées président à l’émission :

  • approcher les événements internationaux à partir des seules cartes de géographie
  • analyser les permanences en s’affranchissant de l’urgence en choisissant des sujets dont on parle peu ou plus du tout
  • tenter de faire comprendre et non de faire savoir
  • replacer les événements abordés dans leur contexte historique et géographique

A la rentrée 1991, une formule hebdomadaire de la Sept a remplacé la formule quotidienne. Après l’adéquation entre le discours et la carte, Jean-Christophe Victor s’efforce de faire coïncider la carte et les images (les photos Spot), soit par un entretien cartographique, soit par une coupe en profondeur d’un pays superposant cartes de géographie et images des lieux réels ». [1]

Un choix de ses émissions existe sous forme de vidéos (Arte) et des atlas cartographiques sous forme d’infographie et permet d’utiliser les émissions du « Dessous des cartes » dans le cours de géographie.

A sa famille et à son épouse, à ses enfants, à Daphné, sa sœur, l’Association des Professeurs d’Histoire et de Géographie - APHG et sa revue Historiens & Géographes exprime toute sa sympathie et son soutien. « Il était devenu le professeur de géographie de toute une génération », ont écrit justement dans Le Monde ses disciples les plus proches, Delphine Papin et Franck Testart.

Le Secrétariat général de l’APHG.

© Les services culturels de la Rédaction d’Historiens & Géographes, 10/01/2017. Tous droits réservés.

Illustration « en une » : source

Notes

[1Historiens & Geographes, N° 334, Nov.-Déc. 1991.