Jean Lurçat. « L’éclat du monde » Angers - du 11 juin au 6 novembre 2016

- [Télécharger l'article au format PDF]

L’exposition d’été des musées de la Ville d’Angers, du 11 juin au 6 novembre 2016, rendra hommage à l’artiste Jean Lurçat, à l’occasion du cinquantenaire de sa mort.

Deux lieux patrimoniaux de la Ville d’Angers (le musée des Beaux-Arts et le musée Jean-Lurçat) seront ainsi investis d’oeuvres en lien avec cet anniversaire. Le musée des Beaux-Arts présentera au public, dans une exposition temporaire, la manière dont le chef d’oeuvre de Jean Lurçat, Le Chant du monde, est une réinterprétation de la tapisserie médiévale de L’Apocalypse (conservée au château d’Angers). Le musée Jean-Lurçat accueillera, pour sa part, une création de l’artiste contemporaine Claire Morgan, imaginée spécialement à cette occasion et pour ce lieu.

Musée des Beaux-Arts. Logis Barrault DR

Cette grande exposition « Jean Lurçat. L’Éclat du monde » permettra au public la (re)découverte d’une centaine d’oeuvres issues des collections d’Angers et de grandes collections publiques, notamment celle du musée du Petit Palais (avec la série de l’Apocalypse gravée par Dürer), celle de la Bibliothèque nationale de France (avec des manuscrits médiévaux tout à fait exceptionnels) et celle de l’atelier-musée Jean-Lurçat, à Saint-Céré (avec des peintures et des aquarelles de l’artiste).

En outre, les musées d’Angers bénéficieront du prêt spectaculaire de la tapisserie de l’Apocalypse réalisée par Jean Lurçat pour la chapelle d’Assy (Haute-Savoie) en 1947, longue de 16 mètres.

Communiqué de presse

Voir en ligne

© Les services de la Rédaction d’Historiens & Géographes, 17/03/2016. Tous droits réservés.

Illustration en une : Jean Lurçat. 1963-1964 : photographies / Roger Pic. Bibliothèque nationale de France, département Arts du spectacle DR.