La France des marges, géographie des espaces « autres » Avis de parution

- [Télécharger l'article au format PDF]

Nous avons le plaisir d’annoncer la parution prochaine, le 15 mars 2017, du nouvel ouvrage de notre collègue et Président de la Régionale APHG de Lyon, Samuel Depraz (Géographe, Maître de conférences - Université Jean Moulin - Lyon 3). Il sera d’un grand intérêt pour tous nos collègues et les étudiants préparant les concours, en particulier pour nourrir nos cours en 3e et en Première.

Depraz S., 2017, La France des marges, géographie des espaces « autres », Paris : Armand Colin coll. « U », 288 p., 27.00 €.

Les « marges » désignent des territoires discrets, qui occupent une position périphérique par rapport aux centres d’impulsion de l’économie et de la vie publique française que sont les métropoles ou les grands sites économiques et touristiques.

Banlieues, espaces périurbains, marges rurales, petites villes en déclin, espaces interlopes des cœurs de ville, îles et territoires ultramarins, marécages, montagnes et forêts… ces territoires méconnus et en transition permanente font ici l’objet d’une analyse précise. À travers une lecture fine de ces espaces « autres », sont ainsi mis en évidence l’organisation socio-économique régionale de chacun d’eux et les mécanismes d’inscription des inégalités dans les territoires. La géographie des marges vient alors révéler la complexité de ces espaces, animés à la fois par des logiques de mise à l’écart, mais aussi d’affranchissement vis-à-vis des dominations extérieures.

Cet ouvrage répond donc à la volonté d’une synthèse nouvelle sur la géographie de la France, cette dernière étant abordée à rebours de ses lignes de force habituelles. Alternant entre mises au point conceptuelles et études de cas sur l’ensemble du territoire, DROM compris, avec près de 390 références bibliographiques récentes compilées, c’est aussi une prise de position personnelle sur ce que sont les marges, à rebours des théories critiques sur la France périphérique.

L’étude des marges permet au final de mieux revenir sur la puissance des centres. Elle permet aussi de s’interroger sur ce qui fait la norme sociale et sur les moyens d’atteindre une meilleure justice spatiale.

Voir en ligne sur le site de l’éditeur

© Le Bureau de la Régionale APHG Lyon avec les services de la Rédaction d’Historiens & Géographes - Tous droits réservés. 06/03/2017.