« La Planète financière. Capital, pouvoirs, espace et territoires » Vient de paraître...

- [Télécharger l'article au format PDF]

Tel est le titre du nouvel ouvrage de Laurent Carroué [1]

Il est paru en librairie le 18 février 2015, aux éditions Armand Colin (collection U Géographie), qui en font la présentation suivante.

"Si la crise économique et financière mondiale est omniprésente dans l’actualité journalière et les débats, la géographie du système financier mondial et ses territoires sont encore peu étudiés, alors que la mondialisation est par essence même un phénomène géographique.
L’objectif de cet ouvrage est donc d’apporter à la fois une véritable connaissance des processus et acteurs à l’œuvre dans les économies et sociétés contemporaines, et une boîte à outils conceptuelle et méthodologique propre à la géographie. Car loin d’être « déterritorialisé », le système financier est au contraire profondément ancré dans les réalités sociales, culturelles, économiques et géopolitiques qui organisent l’espace mondial.

Après avoir abordé les questions de la production, de la mobilisation et de la circulation de la richesse, ce manuel vient analyser l’émergence puis la crise du régime d’accumulation financière apparue dans les années 1975-1980, en en décortiquant les structures et fonctionnements. Sont ensuite abordés les grands acteurs (banques, assurances, fonds de pension, shadow banking, fonds souverains…), les principaux marchés financiers (monnaies, actions, dettes, matières premières…) et leurs territoires spécifiques. Enfin, l’auteur explore les enjeux politiques et géopolitiques de la finance et les questions de gouvernance."

Vous trouverez dans le fichier ci-joint la couverture, le plan détaillé et l’introduction de l’ouvrage.

En vous en souhaitant bonne lecture.

Les services de la Rédaction - 16/02/2015. Tous droits réservés.

Notes

[1Agrégé, docteur puis professeur des universités, spécialiste de géographie économique et industrielle. Il est directeur de recherches à l’Institut français de géopolitique (IFG) de Paris VIII et a été expert du « Groupe d’analyse de la mondialisation » du Centre d’analyse stratégique. Il est également conseiller scientifique au sein de la rédaction de la revue Historiens & Géographes.