La guerre froide : ses représentations Par Yohann Chanoir et Daniel Micolon

- [Télécharger l'article au format PDF]

Colloque trilatéral pour les professeurs d’Histoire, séminaire au Château de Genshagen (Berlin) les 9 et 10 février 2007. Rapport établi par la Régionale d’Aix-Marseille.

Réunir au Château de Genshagen près de Berlin des enseignants d’histoire allemands, polonais et français aurait été impensable du temps de la Guerre Froide. Le chemin avait été tracé pourtant à partir de 1950 par Robert Schuman et Konrad Adenauer et poursuivi par le général de Gaulle et le même chancelier avec le Traité de L’Elysée le 22 janvier 1963. Ce processus a permis de réunir à plusieurs reprises des commissions de travail franco-allemandes auquel a été associée l’APHG.
Site Fondation de Genshagen dont l’APHG est partenaire.