Les élèves du Lycée professionnel encore oubliés ? Communiqué de l’APHG

- [Télécharger l'article au format PDF]

Paris, le 4 octobre 2016

Un mois après la rentrée et la mise en place de la réforme du collège, les élèves du Lycée professionnel encore oubliés ?

Il est inadmissible de constater que le ministère reste sourd aux demandes des enseignants de la voie professionnelle, si souvent portées par l’Association des Professeurs d’Histoire et de Géographie (APHG) ! Tout récemment, la presse a repris l’information, régulièrement dénoncée par notre association, selon laquelle les lycées professionnels (LP) étaient les parents pauvres de l’Education nationale depuis 2009 et le passage du Bac Pro de 4 à 3 ans.

Comme l’APHG l’a systématiquement souligné, la réforme du collège a des conséquences sur la scolarité des élèves de 3e Prépa Pro. Pourtant, un mois après la rentrée, les enseignants de Lettres-Histoire-Géographie attendent toujours les nécessaires allégements du nouveau programme d’Histoire-Géographie de 3e. Ce programme est excessivement lourd et infaisable en l’état actuel. Cette période d’incertitude est inacceptable car elle met en péril la préparation de nos élèves aux épreuves d’examen.

Le flou dans lequel sont noyés nos enseignements est également visible dans l’accompagnement des aménagements des programmes de Première et de Terminale Bac Pro. Depuis qu’ils ont été mis en place à la rentrée 2013, rien n’a bougé ! Les ressources sur Eduscol n’ont même pas été mises à jour !

Et que dire de la troisième modification d’examen du BEP en quatre ans, sans information concrète ? L’année dernière, les enseignants durent attendre les sujets d’examens de Pondichéry, tombés en avril, pour connaître les modalités de la nouvelle épreuve d’EMC au BEP et au Bac Pro. Cette situation difficile, qui ne permet pas de préparer efficacement nos élèves, risque malheureusement de se reproduire encore cette année.

L’APHG attend une réponse rapide du Ministère de l’Education nationale sur ces dysfonctionnements répétés et, dans l’urgence, une clarification sur les contenus du programme d’Histoire-Géographie pour les élèves de 3e Prépa Pro. Notre association professionnelle demande également que soient rapidement publiés des sujets « zéro » tenant compte de la refonte de l’épreuve ponctuelle de BEP d’Histoire-Géographie-EMC, officialisée par le B.O.E.N du 25 juin 2015. Les élèves de la voie professionnelle ont le droit d’être formés convenablement en vue de cet examen.

© Le Bureau national de l’APHG et la Commission pédagogique en charge des Lycées professionnels

Le communiqué de presse

© Les services de la Rédaction d’Historiens & Géographes. Tous droits réservés. 05/10/2016.