Les programmes d’Histoire-Géographie en Espagne Par Violette Martinez-Auriol

- [Télécharger l'article au format PDF]

La commission Europe de l’APHG publie sur le site national une série de fiches sur l’enseignement de l’Histoire et de la Géographie en Europe.

Synthèse établie par Violette Martinez-Auriol, agrégée de Géographie, Administratrice de l’Ecole du Louvre et co-Secrétaire de la Régionale d’Île de France de l’APHG.

En Espagne, l’écriture des programmes d’histoire et géographie a été conditionnée par un passé marqué par la sortie de la dictature et la « Transition démocratique » (1975-2004).

Le Conseil de l’Europe a pesé sur les programmes pour insérer l’Espagne dans les démocraties européennes. La loi de la Mémoire historique de 2004 a influencé les lois-cadre actuelles dont la ESO (Enseignement Secondaire Obligatoire) : elle crée un enseignement obligatoire de 12 à 16 ans, réparti en 4 cycles regroupés en blocs de 2 ans, débouchant sur le grade de ES (enseignement secondaire) et suivis par deux années de « bachillerato » ouvrant sur le diplôme de bachelier.

Les Institutos sont des Ecoles d’Etat gratuites ( les parents paient les manuels – chers - et les fournitures scolaires). Des Institutos privés, parfois sous contrat, regroupent un quart des élèves.

Faute de place, nous présenterons seulement les grandes lignes des programmes de ESO, cœur du système.

QUI FIXE LES PROGRAMMES ?

Par la Loi organique de l’Education de Mai 2006, le ministère de l’Education et de l’Enseignement supérieur définit les contenus basiques ( un tronc commun) soit 65 % des programmes. Les 17 Communautés autonomes adaptent ces programmes aux situations locales, avec une plus large autonomie pour l’ Andalousie, la Catalogne, les Canaries, la Galice , la Navarre, le Pays Basque et Valence.

LES PROGRAMMES. Le tronc commun.

L’ESPRIT des programmes : ils présentent une vision globale du monde et une société plurielle et solidaire. Connaissances générales, apprentissages concrets, spécificité reconnue des disciplines, l’Histoire et la Géographie mêlées aux Sciences sociales préparent au baccalauréat. Les pratiques de tranversalité sont encouragées, notamment avec les matières intitulées Education à la citoyenneté et aux Droits humains et Education éthico-civique et artistique.

LES PROGRAMMES : L’enseignement (3 h par semaine), est regroupé par thèmes. Chronologie, diachronie et synchronie forment l’ossature de l’enseignement historique ; la mémoire historique, la richesse du patrimoine national, la perception de la communauté sont constamment rappelés. La Géographie doit tenir compte du concept d’échelle.

LES BLOCS.

1er CYCLE

1) ESO 1re année.
HISTOIRE : Préhistoire et Antiquité (processus d’hominisation. Egypte et Mésopotamie. A rt et culture). La Grèce (fondement de la culture méditerranéenne à travers la démocratie, l’art , la culture). Rome (Unité du monde méditerranéen. Christianisme. Art et culture). L’Hispanité romaine et les Royaumes wisigoths.
GEOGRAPHIE : la Terre et les milieux naturels en insistant sur le milieux
tempérés en Europe et Espagne.

2) ESO 2e année.
HISTOIRE : le Moyen-Age. Rupture de l’unité méditerranéenne ( Byzance, Islam, Empire de Charlemagne et la naissance de l’Europe. Art et culture). L’Europe féodale. L’Europe du XIe au XIVe siècle. El Andalùs dans la péninsule ibérique. Les Royaumes chrétiens. Espagne : point de rencontre des 3 cultures.
GEOGRAPHIE : Les sociétés humaines. Peuplement du monde. Activité économique. Organisation des sociétés ( Stratification sociale. Division technique et sociale du travail. Processus de changement et conflit social. Principales caractéristiques de la société européenne et espagnole. Diversité culturelle des groupes humains). Organisation politique des sociétés (l’Etat. Dictatures et démocraties. Tableau politique de l’Europe, de l’Espagne, du monde. L’ONU).

2e CYCLE

1) ESO 3e année. La spécialisation en GEOGRAPHIE prépare au baccalauréat.
4 thèmes - Sociétés et milieux naturels

  • La ville comme espace géographique
  • l’espace géographique espagnol ( diversité et modernisation articulées avec l’étude des
    Communautés autonomes).
  • l’espace – monde et ses problèmes ( interrelations et modernisation. Les inégalités. Le N/S. Les conflits politiques. Les grands ensembles régionaux de l’Europe, de l’Ibéroamérique ).

2) ESO 4éme année. Spécialisation en HISTOIRE.
3 découpages chronologiques :

  • Les Temps modernes ( naissance de l’Etat moderne et expansion atlantique. Renaissance et Réforme. L’Europe baroque - Traités de Westphalie et Siècle d’Or-. Les Lumières).
  • Histoire contemporaine (Crise de l’Ancien Régime. La Révolution industrielle. L’Espagne au XIXe siècle. Les impérialismes. L’entre deux guerres. L’Espagne au XXe siècle : Alphonse XIII ; la IIe République ; la Guerre civile).
  • Le monde actuel ( La Seconde Guerre mondiale et ses conséquences. Le monde occidental. Le monde communiste. L’Espagne franquiste - évolution économique et sociale, opposition politique et syndicale, politique extérieure. l’Espagne démocratique - la Transition, la Constitution de 1978 et les Autonomies, Démocratie et intégration en Europe).

PROGRAMMES ET COMMUNAUTÉS AUTONOMES : L’EXEMPLE DE L’ANDALOUSIE

10 thèmes spécifiques sont retenus, à étudier au cours des 4 nivaux et à articuler sur les programmes communs :

1-La construction historique, sociale et culturelle de l’Andalousie.
2-Le patrimoine culturel andalou.
3-Egalité, cohabitation et interculturalité.
4-Progrès technique et modèles de développement.
5-L’usage responsable des recours.
6-Tradition et modernisation du milieu rural andalou.
7-L’industrialisation et ses problèmes en Andalousie.
8-Le processus d’urbanisation du territoire andalou.
9-Loisirs et tourisme en Andalousie.
10-Participation sociale et politique.

Un exemple de répartition dans les 4 niveaux :

ESO 1re année :

  • Quels traits physiques distinguent l’Andalousie du reste de l’Espagne et de l’Europe ?
  • Quelles sont les traces les plus anciennes laissées par d’autres civilisations sur le
    territoire andalou ?
  • Comment les habitants de l’Andalousie étaient-ils en relation avec le reste de la Méditerranée ?

ESO 2e année :
- Caractères actuels de la population andalouse.

  • Quels sont les apports des collectivités d’émigrants arrivant en Andalousie ?
  • Quel est l’héritage de El Andalous ?
  • En quoi peut-on dire que le Mudéjar ou le Baroque sont des styles artistiques particuliers ?

ESO 3e année :
- Quelles activités économiques sont spécifiques à l’Andalousie dans le panorama espagnol et mondial ?

  • Quelles sont les répercussions de la mondialisation sur l’économie, la culture de l’Andalousie ?
  • Le Gouvernement de la Communauté autonome.

ESO 4e année :
- Quelles sont les causes historiques du retard de l’Andalousie dans beaucoup de domaines de son développement ?

  • Quel est l’apport des femmes dans le bien-être et le développement de la société andalouse ?
  • Quelle image a-t-on de l’Andalousie à l’étranger ? Que pensons-nous de cette image ?

En conclusion, la lecture de ces programmes éclaire la volonté de l’Espagne d’affirmer la démocratie, de s’ouvrir sur l’Europe et le Monde, d’articuler et concilier unité et diversité à tous les niveaux.
On devine aussi les difficultés de ces choix mis en œuvre par des acteurs locaux et des groupes de pression qui restent très actifs.

Violette Martinez Auriol
Commission Europe de l’APHG
Mai 2010