Pour résister aux extrémismes, aux racismes et à l’antisémitisme 18 juin : un Appel qui se conjugue au présent

- [Télécharger l'article au format PDF]

Pour résister à l’engrenage des extrémismes, des racismes et de l’antisémitisme, ED. Cherche Midi. Sortie en librairie le 07 mai 2015.

Sous l’autorité du conseil scientifique de la Fondation du Camp des Milles – Mémoire et Éducation, et sous la direction d’Alain Chouraqui, directeur de recherche au CNRS et Président de Fondation du Camp des Milles – Mémoire et Éducation.

Parce qu’il est nécessaire de créer une mémoire non pas pour demain mais pour aujourd’hui, un livre essentiel pour repérer les signes annonciateurs des racismes mais surtout pour éduquer à la résistance.
Afin que l’horreur ne recommence pas.

« Il n’y a aucune fatalité dans la barbarie, sinon du fait de notre négligence, de notre manque de vigilance, de notre lâcheté souvent. Plus encore, de notre insouciance de la prévention… De tels combats, aujourd’hui et demain, nécessitent que l’on fourbisse, que l’on fournisse des armes adéquates. Ce livre en est une… Et que tous s’en saisissent ! »

Jean-Paul de Gaudemar [1]

"Ce livre est un acte de confiance.
De confiance en l’homme, en l’homme qui comprend, qui apprend, qui agit. De confiance en la jeunesse tournée vers la vie. De confiance en notre capacité individuelle et collective de construire un trait d’union pertinent entre le passé qui nous fonde et nous nourrit, le présent qui nous interpelle durement, et l’avenir qui dépend largement de chacun de nous.
C’est aussi un appel.
À la volonté, à l’intelligence, à la sensibilité, à la culture, à l’engagement. Un appel à s’inspirer de l’exemple puissant de ceux et celles, courageux et innombrables, qui ont su s’opposer aux récurrences scandaleuses des passions humaines imbéciles et meurtrières. À refuser de détourner le regard ou de trouver des excuses à la passivité alors que cette cécité volontaire aggrave encore les situations menaçantes, alors que cette passivité laisse avancer le danger".

Alain Chouraqui [2]

Camp des Milles - Photo A. Favier DR

À PROPOS DU SITE-MÉMORIAL DU CAMP DES MILLES

Le Camp des Milles est le seul grand camp français d’internement et de déportation encore intact et récemment accessible au public. Son Site-mémorial abrite aujourd’hui un important Musée historique, tourné vers l’éducation et la culture. Il est destiné à renforcer la vigilance et la responsabilité de chacun face aux racismes, à l’antisémitisme et face aux dangers des extrémismes et fanatismes. Il présente les lieux et leur histoire, mais aussi, dans un volet citoyen inédit sur un lieu de mémoire dans le monde, les engrenages et les comportements individuels et collectifs qui peuvent conduire au pire, comme les capacités de chacun à s’y opposer.

Le Camp des Milles est un site sauvé par 30 ans de mobilisation de la société civile. Monument historique, Chaire UNESCO, le Site-mémorial du Camp des Milles figure parmi les neuf hauts lieux de mémoire français.

Voir en ligne : Site-Mémorial du Camp des Milles
Adresse : 40 Chemin de la Badesse, 13547 Aix-en-Provence
Téléphone : 04 42 39 17 11

Les services de la Rédaction - Tous droits réservés. 21/06/2015.

Notes

[1Professeur des universités, Ancien recteur de l’académie d’Aix-Marseille, Président du Conseil Scientifique de la Fondation du Camp des Milles - Mémoire et Éducation.

[2Alain Chouraqui est directeur de recherche au CNRS et président fondateur de la Fondation du Camp des Milles – Mémoire et Éducation. Responsable de la Chaire UNESCO sur « Éducation citoyenne, sciences de l’homme et convergence des mémoires », il est également directeur et fondateur de l’Institut Fédératif Européen Pluridisciplinaire « Droits, régulations et transformations sociales » de l’Université d’Aix-Marseille, directeur d’une collection scientifique internationale et auteur d’ouvrages et d’articles publiés en douze langues.