Programmation « JOE HILL » de Bo Widerberg à partir du 18 novembre 2015

- [Télécharger l'article au format PDF]

Nous publions ci-après les informations portant sur la programmation du film « JOE HILL » de Bo Widerberg. Prix spécial du Jury à Cannes en 1971, ce film autour de cette figure historique des luttes sociales aux États-Unis était resté invisible depuis. Il ressort dans plusieurs villes de France le 18 novembre prochain grâce au distributeur Malavida Films dans une version entièrement restaurée.

Sortie nationale au cinéma le 18 novembre 2015.

Le film « JOE HILL » est soutenu officiellement par la Ligue des Droits de l’Homme, par Ensemble contre la peine de mort (ECPM), par la FIDH, par l’APHG, et par Les Amis du Monde diplomatique.​

Programmation dès le 18/11 dans les villes suivantes :

Bobigny (Magic cinéma) - Bordeaux (cinéma Utopia) - Chambéry (cinéma Le Forum) - Clermont-Ferrand (cinéma Le Capitole) - Dijon (cinéma Devosges) - Draveil (cinéma l’Orangerie) - Gaillon (cin’Evasion) - Grenoble (cinéma Le Méliès) - Lille (cinéma Le Majestic) - Lyon (CNP Bellecour) - Marseille (cinéma Le César) - Méru (cinéma Le Domino) - Montpellier (cinéma Utopia) - Paris (Grand Action 5e / Les Fauvettes 13e / MK2 Beaubourg 3e) - Rennes (cinéma l’Arvor) - Strasbourg (cinéma L’Odyssée) -

Programmation à partir du 25/11 dans les villes suivantes :

Montreuil (cinéma Le Méliès) - Rouen (cinéma Omnia) - Saint-Etienne (cinéma Le Méliès) - Saint-Michel-sur-Orge (cinéma Marcel Carné) - Saint-Ouen L’Aumône (cinéma Utopia) - Toulouse (cinéma Utopia) - Perpignan (cinéma Le Castillet) -

Programmation prévue en continuation :

Angers (cinéma Les 400 coups) - Arras (Cinémovida) - Bressol (cinéma La Muse) - Le Havre (cinéma le Studio) - Nantes (Le Cinématographe) - Oloron-Sainte-Marie (Le Luxor) - Orsay (cinéma Jacques Tati)...

En 1902, deux immigrants suédois, Joel et Paul Hillström, arrivent aux Etats-Unis. Ils doivent faire face aux amères réalités, une langue nouvelle et l’effroyable pauvreté qui règne dans les quartiers de l’East Side à New-York. Paul quitte la ville, Joel y reste, amoureux d’une jeune Italienne. Mais l’aventure est de courte durée. Rien ne le retenant à New-York, Joel, devenu Joe Hill, se met en route vers l’Ouest pour retrouver son frère. Au cours de son périple, il rencontre des membres du syndicat révolutionnaire pacifiste Industrial Workers of the World (IWW) et intègre leurs rangs...

Film événement et devenu culte, « JOE HILL » met en scène la biographie de ce jeune militant dont les chansons protestataires ont eu un impact énorme. Peu avant de mourir en novembre 1915, exécuté au terme d’un procès inique, il écrivait : « Don’t mourn, organize ! Ne pleurez pas sur mon sort, organisez-vous ! » Immigration, liberté d’expression, droits des travailleurs, condition pénitentiaire, police, justice, peine de mort, autant de questions essentielles posées par le film. La réponse de Joe est toujours humaine : il exige du pain, oui, mais aussi des roses. Car la beauté du film saisit ensemble le désir de justice et le désir de vie, bien plus fortement qu’aucun exposé didactique.

Voir le compte-rendu de la rédaction d’Historiens & Géographes sur le site de l’APHG : http://www.aphg.fr/Film-Joe-Hill-de...

N’hésitez pas à diffuser ces informations autour de vous et à solliciter le cinéma que vous connaissez localement pour lui proposer d’organiser une rencontre ciné-débat avec l’équipe du film.

Les services de la Rédaction - Tous droits réservés. 05/11/2015.