Que l’EMC soit mis en place dans tous les établissements ! Communiqué de l’APHG

- [Télécharger l'article au format PDF]

L’Association des Professeurs d’Histoire et de Géographie (APHG) a adopté à l’unanimité, lors de son dernier Comité national, la motion présentée par les délégués nationaux de la Régionale d’Île-de-France [1] à propos de la mise en place de l’Enseignement Moral et Civique (EMC) dans les lycées généraux et technologiques. Elle demande à l’ensemble de ses adhérents et sympathisants de diffuser largement ce texte, notamment auprès des autorités académiques. [2]

A la demande du Ministère de l’Education nationale, un enseignement moral et civique a été mis en place à la dernière rentrée. Les enseignants ont accepté de s’engager dans ce nouvel enseignement, en dépit de la précipitation et de l’absence de moyens pédagogiques spécifiques.

En tant qu’Association des Professeurs d’Histoire et de Géographie, dans la mesure où ces enseignements ont souvent été confiés à des professeurs d’Histoire-Géographie, nous voudrions alerter l’opinion publique et tous les acteurs de l’Ecole sur les difficultés auxquelles se heurtent cette mise en œuvre. En effet, la demi-heure hebdomadaire prévue pour cet enseignement ne semble pas avoir été dégagée dans tous les lycées, en particulier dans les séries de l’enseignement technologique.

Les événements récents montrent pourtant à quel point cette mise en œuvre est urgente. Les professeurs d’Histoire-Géographie, comme les autres enseignants qui se sont engagés dans cette voie, demandent aux Recteurs d’Académies l’observation rigoureuse des mesures prises par le Ministère et publiées au Bulletin officiel du 25 juin 2015. [3]

Le Président Jean-Philippe Genet et le Bureau de la Régionale d’Île-de-France de l’APHG.

Paris, Lycée Saint-Louis, le 29 novembre 2015.

© Le Secrétariat général de l’APHG - Tous droits réservés. 19/01/2016.

Notes

[1Aleth Briat, Marc Charbonnier, Odile Dauphin, Violeta Martinez-Auriol, Danièle Moatti-Gornet, Vincent Multrier, Jean-Marie Noël et Corinne Talon.

[2N’hésitez pas, cher(es) collègues, à nous faire part de vos retours sur la situation dans votre établissement : http://www.aphg.fr/_Contact_