Questions aux Agrégations et CAER internes session 2016 Ministère de l’Education nationale - 10/04/2015

- [Télécharger l'article au format PDF]

Les questions au programme, section Histoire-Géographie pour la session 2016 publiées le 10 avril 2015 :

  • Concours interne de l’agrégation du second degré
  • Concours interne d’accès à l’échelle de rémunération des professeurs agrégés dans les établissements d’enseignements privés sous contrat du second degré (CAER)

La revue Historiens & Géographes publie les bibliographies de référence et les rapports des concours (à venir). Suivez notre rubrique dédiée ici-même. Pour les questions d’Histoire et de Géographie déjà au programme en 2015, retrouvez les références des bibliographies ici : http://www.aphg.fr/Les-bibliographi...
Pour les rapports de la session 2014 : http://www.aphg.fr/Rapports-de-conc...

Programme de la session 2016 de l’Agrégation interne et du CAER

Histoire

  • Guerres et Sociétés en Europe Occidentale de 1270 à 1480 (Royaumes de France, d’Angleterre et d’Ecosse, marges occidentales de l’Empire) (nouvelle question)
  • Citoyenneté, République, démocratie en France de 1789 à 1914
Note du Ministère à propos de la question Citoyenneté, République, démocratie en France de 1789 à 1914 :

Cette question couvre, durant un long XIXe siècle, l’histoire des développements de trois thèmes majeurs de l’histoire de la France et de son empire colonial. Ces thèmes sont liés de manière indissociable aux champs politique, social, culturel et militaire de la France.

Il s’agit d’analyser et d’articuler les mutations sociales, politiques, culturelles et religieuses : éducation et instruction publique, évolution de la société, contexte politique et organisation militaire, histoire des arts, presse, iconographie… Il s’agit également de montrer comment elles s’inscrivent dans un cadre institutionnel et légal en évolution. Il s’agit enfin d’étudier les phénomènes politiques à l’œuvre dans la société, d’évaluer la capacité ou non de celle-ci à construire une démocratie en actes et d’analyser les formes d’exercice de la citoyenneté, dans la société civile et dans la société militaire.

Le point de départ : 1789 renvoie au début de la Révolution française et à la révolution des droits. Il se réfère à la naissance de la citoyenneté contemporaine avant que l’été 1792, avec l’élection au suffrage universel masculin, la naissance et la défense de la République, la guerre ne fassent coïncider les trois dynamiques du sujet de façon nouvelle. Le terme retenu : 1914 renvoie à l’épreuve de la guerre pour la France et les Français, après les crises sociales, politiques, nationales et militaires traversées par la IIIe République durant les années précédentes.

La question conduit à décrire des hommes, des femmes, des étrangers, des populations de la France et de son Empire colonial, au cœur d’enjeux politiques et nationaux : définitions de la nationalité, émergence, extension et exclusion de la citoyenneté, modes d’accès à la culture républicaine, y compris les formes d’oppositions aux programmes successifs de construction civile et nationale adossés au triptyque citoyenneté, République et démocratie.

Si l’universalisme souvent revendiqué des idées, pratiques et représentations du politique, comme les formes d’influence à l’international sont inclus dans la réflexion, la France est au cœur du sujet. Cet intitulé met ainsi l’accent sur les débats et enjeux politiques dans toutes leurs dimensions, sur leurs acteurs dans toute leur diversité, et sur les évolutions des uns et des autres au cours de la période considérée.

La question est en adéquation avec les programmes de l’enseignement secondaire, en histoire et en instruction civique (classes de quatrième, de troisième, de seconde et de première des collèges et des lycées) qui visent à doter les élèves d’une culture politique dans son contexte historique, abordent les problématiques de compréhension des mutations du politique et de démocratisation des sociétés en France, en Europe et dans le monde à partir de la Révolution française, analysent la construction d’un modèle républicain dans sa complexité, jusqu’à nos jours. Elle témoigne par ailleurs du dynamisme de l’histoire de la France en France et de l’internationalisation de cette historiographie. Elle intègre enfin les débats en cours dans la recherche et chez les historiens, en France et à l’étranger. © www.education.gouv.fr

Géographie

  • La France : mutations des systèmes productifs
  • La géographie des conflits (nouvelle question)

Concours interne du Capes et CAER-Capes

La réglementation en vigueur ne prévoit pas de programme pour les sections arts plastiques, documentation, éducation musicale et chant choral, histoire et géographie, langues vivantes étrangères.

Télécharger la fiche du Ministère en pièce jointe (PDF).

Source : site du Ministère de l’Education nationale, Programmes des concours du second degré de la session 2016

Voir en ligne : Programmes des concours de recrutement du second degré de la session 2016, site du Ministère de l’Education nationale

Pour toute commande, s’adresser à :

a.p.h.g@wanadoo.fr - 01 42 33 62 37

Vous pouvez aussi vous abonner et / ou adhérer à l’APHG

Les services de la Rédaction - Tous droits réservés. 28/04/2015.