Recul historique des dépenses documentaires des BU Tribune

- [Télécharger l'article au format PDF]

Chère collègue, cher collègue,

Nous attirons votre attention sur une étude récente réalisée par l’Association des directeurs et personnels de direction des bibliothèques universitaires et de la documentation (ADBU) à propos des dépenses documentaires des bibliothèques universitaires (période 2002-2015). Elle met en évidence un « recul historique des dépenses documentaires des BU en 2015 » et l’association des personnels de direction des bibliothèques universitaires sonne l’alarme dans le texte suivant, que vous pourrez lire en intégralité en suivant le lien ici

La Rédaction.

Recul historique des dépenses documentaires des BU en 2015 : la réussite étudiante compromise, la recherche menacée

Les étudiants doivent-ils moins lire pour réussir ? La politique documentaire suivie par les établissements d’enseignement supérieur français pourrait le laisser croire. Alors que le coût de la documentation académique augmente, les dépenses consacrées à l’achat d’ouvrages ne cessent de baisser, pénalisant en premier lieu les étudiants, mais aussi la recherche en sciences humaines et sociales ou en mathématiques. Côté documentation électronique, l’offre de e-books ne décolle pas, et si les dépenses pour l’abonnement à des revues en ligne continuent d’augmenter, certains établissements ont défrayé la chronique en 2015 en coupant drastiquement dans leurs dépenses documentaires de niveau recherche. Retour sur les principales conclusions de l’enquête annuelle de l’adbu sur les dépenses documentaires des bibliothèques universitaires (période 2002-2015).

Lire la suite sur le site de l’Association des directeurs et personnels de direction des bibliothèques universitaires et de la documentation (ADBU), ici

Les services de la Rédaction via le Bureau de la Régionale APHG Île-de-France. Tous droits réservés. 26/10/2015.