« Rempart » - Lettre d’information n°96 (octobre 2015) Un réseau d’association au service du patrimoine

- [Télécharger l'article au format PDF]

Un stage de formation à l’animation de chantier cet automne

  • Pour acquérir les clés de l’animation de groupes de bénévoles sur des chantiers de restauration du patrimoine, participez au stage « Pédagogie et organisation de chantier » qui aura lieu à Dijon du 19 au 24/10. Vous aborderez la gestion de groupe, la pédagogie appliquée sur un chantier de bénévoles, le lien entre une association et ses volontaires, la mise en place des temps de vie collective, l’organisation des temps de loisirs-animations, l’accueil de publics différents, la communication au sein d’un groupe.
  • Informations pratiques : du 19 au 24/10 ; âge minimum : 18 ans ; frais de participation : 40 € (25 € pour les stagiaires recommandés par une association REMPART) ; contact : Mme Molina, REMPART Bourgogne Franche-Comté, 03 80 30 72 01.

2e volet de la formation à l’animation : le stage « Animateur MH »

  • L’association Adichats vous propose un stage « Animateur de chantier de bénévoles sur Monument historique » du 18 au 31 octobre, à Villandraut (33). Ce stage national s’adresse à toute personne désireuse de comprendre les enjeux de la sauvegarde et de la restauration du patrimoine par la mise en place de chantier de bénévoles. Il allie pratique et théorie : gestion, organisation, éthique de la restauration, législation particulière aux monuments classés, rencontres avec des acteurs du patrimoine, visites mais aussi initiation et pratique de la taille de pierre, de la maçonnerie et de l’archéologie. Ce stage peut être suivi avant ou après le stage « Pédagogie et organisation de chantier ».
  • Informations pratiques : du 18 au 31 octobre ; âge minimum : 18 ans ; frais de participation : 100 € (gratuit pour les stagiaires présentés par une association REMPART) ; contact : Aurélie Bachelet, Adichats, 05 56 25 87 57.

Ouverture d’un stage d’archéologie médiévale en Picardie

  • Cette première campagne de fouilles au château de Berzy-le-Sec vise à évaluer la stratigraphie des niveaux d’occupation et de remblais ainsi que l’état de conservation des vestiges entre le niveau de sol actuel de la terrasse et le sommet de la carrière souterraine. Cette étude permettra d’enrichir considérablement l’état des connaissances sur les origines et l’évolution de ce château classé au titre des Monuments historiques en 1926 et d’en accompagner le projet de restauration amorcé depuis 1991.
  • Informations pratiques : du 17 au 24/10 ; âge minimum : 18 ans ; frais de participation : 80 € ; contact : Bruno Lestrat, ASPAM, 06 84 16 86 80.

Partagez avec nous vos souvenirs de chantier

  • Vous êtes partis en chantier de bénévoles avec REMPART, cet été ou avant cela ? Vous avez dessiné, photographié, croqué des ambiances, des bénévoles, des paysages, des monuments ? Vous avez réalisé un carnet de voyage ? Partagez vos créations avec nous et les futurs bénévoles REMPART. Nous les diffuserons via notre site, les réseaux sociaux, nos catalogues...
  • Vous pouvez nous les faire parvenir par voie électronique en écrivant à contact@rempart.com (privilégiez des partages type « we transfer » ou album photos pour conserver une bonne définition de l’image). Ou nous adressez vos originaux par courrier postal (REMPART - 1 rue des Guillemites - 75004 Paris) : nous pourrons scanner vos carnets de croquis avant de vous les retourner en recommandé. Pensez à indiquer un crédit pour vos images.

1re campagne de financement participatif pour l’Union REMPART

REMPART s’associe à la jeune plateforme Dartagnans, spécialisée dans le patrimoine, pour faire son entrée dans l’univers du financement participatif. Début novembre, coincidant avec l’ouverture du Salon du Patrimoine, REMPART lancera sa première campagne de crowdfunding. Plus d’information d’ici la fin du mois... Nous comptons sur vous pour vous faire le relais de cette opération le moment venu et contribuer à son succès !

Rencontrez-nous au Salon du Patrimoine du 5 au 8 novembre 2015

  • Le stand de l’Union REMPART accueillera le grand public mais aussi les associations et les bénévoles venus nouer des contacts. Il sera situé cette année à l’emplacement Forum 10.
  • REMPART organisera une conférence le samedi 7 novembre de 14h00 à 15h30 sur le thème : Mission patrimoine, quand patrimoine rime avec jeunesse et modernité.
    Contribueront à cette conférence, les Amis du vieux de château de Brie Comte Robert (77), l’ASPAM-Berzy-le-Sec (02), les nouveaux troubadours (12) et l’Association de Sauvegarde du château de Calmont d’Olt (12).
  • Par ailleurs, la Réunion des associations nationales de patrimoine (G8-Patrimoine) organisera une conférence le jeudi 5 novembre de 14h00 à 17h00 sur le thème « Les associations du patrimoine et la modernité ». REMPART y interviendra pour y présenter sa pratique.
  • Grâce au partenariat mis en place depuis plusieurs années avec Ateliers d’Art de France, l’organisateur du salon, les associations et les bénévoles REMPART peuvent avoir accès gratuitement au Salon. Pour cela, connectez-vous à cette page et insérez le code promotionnel SIPC15REMP puis imprimez votre badge d’accès au Salon International du Patrimoine Culturel (valable 4 jours).

Loi patrimoine : le communiqué du G8 Patrimoine

Loi patrimoine : un texte qui ne peut satisfaire les associations, malgré le travail de concertation engagé auprès du rapporteur.

09/10/2015

Le vote de la Loi « Liberté de création, architecture et patrimoine » est intervenu comme un couperet, ce mardi 6 octobre.

La commission culture et éducation de l’Assemblée nationale présidée par Patrick Bloche, rapporteur du texte, avait pourtant permis aux associations nationales de sauvegarde du patrimoine de défendre leurs points de vue et recommandations sur les différentes dispositions prévues, les associations étant même intégrées par amendement dans la composition des nouvelles commissions.

Cet important travail de concertation est resté lettre morte dans la mesure où la quasi-totalité des amendements présentés ont été rejetés.

Les associations « reconnues d’utilité publique » continueront à de travailler sans relâche, désormais auprès des sénateurs auxquels le texte va être prochainement soumis. Rappelons les trois mesures particulièrement inquiétantes qui méritent d’être fortement amendées :

  • le régime unique des « cités historiques » qui, en voulant trop rapprocher le Code du patrimoine de celui de l’urbanisme, risque, sans garde-fous, de soumettre les règles de protection du patrimoine aux aléas de la libre administration des maires, là où le contenu des protections et leur pérennité doivent être garantis par l’État.
  • la protection des abords, pilier de la sauvegarde du patrimoine, mise en danger par une généralisation de périmètres délimités réduits.
  • le régime de propriété des biens archéologiques, dont on peut craindre qu’il ne dissuade les découvreurs de déclarer ces biens dans la mesure où la présomption de propriété au profit de l’État de tout bien reconnu d’intérêt scientifique ne s’accompagne d’aucune indemnisation.

Il faudra faire preuve d’un surcroît de vigueur et de conviction pour ne pas entériner avec cette loi la remise en cause de l’action de « Malraux et [de] Lang d’un seul coup » selon les propres mots ... de Jack Lang (Le Parisien du 18 septembre 2015).

Alexandre Gady, Président de la SPPEF
Olivier de Rohan-Chabot, Président de la Sauvegarde de l’Art Français
Bernard Duhem, Président de Maisons Paysannes de France
Jean de Lambertye, Président de la Demeure Historique
Henri de Lépinay, Président de REMPART
Alain de La Bretesche, Président de Patrimoine-Environnement
Philippe Toussaint, Président de Vieilles Maisons Françaises

Focus sur un site patrimonial REMPART : le château de Montaner dans les Pyrénées-Atlantiques

Architecturalement, Montaner, bien qu’inachevé, est le plus abouti des divers châteaux Fébusiens. Sa tour maîtresse, la plus haute de sud-ouest, incarne la souveraineté du comte. A l’intérieur de l’enceinte polygonale s’organisait un luxueux palais dont la distribution s’inspirait de ceux des rois de Majorque (Perpignan, Palma de Majorque) avec cuisine sous toiture pyramidale, grande salle de 30m sur 13m, chapelle, chambre du comte, galerie de circulation sur deux niveaux superposés et escalier monumental. De tout cet ensemble ne subsistent que les bases des murs.

http://www.rempart.com/

Les services de la Rédaction - Tous droits réservés. 14/10/2015.