Restauration de « La Pietà » de Francesco Botticini conservée au musée Jacquemart-André

- [Télécharger l'article au format PDF]

Communiqué de presse

Accompagnée par la Fondation BNP Paribas.

Chef-d’œuvre du Quattrocento florentin, « La Pietà » de Francesco Botticini (1446-1498) est un retable de grande dimension (H. 196 x 156 cm) peint à l’huile sur panneaux de bois. Représentant le Christ mort sur les genoux de la Vierge entouré de Saint Louis de Toulouse, Saint Dominique, Saint Jacques et Saint Nicolas, cette œuvre a été acquise par les époux André (Nélie Jacquemart-André et Edouard André) en 1887, lors d’un voyage en Italie, afin de compléter leur collection d’œuvres d’art italiennes. Considérée comme l’une des œuvres majeure de Botticini - l’un des artistes les plus talentueux de l’école florentine - « La Pietà » témoigne de son habilité technique et de sa maîtrise de la palette des couleurs.

Altérée par l’usure du temps, cette œuvre et son cadre monumental, sont actuellement restaurés dans les ateliers du Centre de Recherche et de Restauration des Musées de France (C2RMF) au Pavillon de Flore, grâce au mécénat de la Fondation BNP Paribas à travers son programme BNP Paribas pour l’Art. Le support de l’œuvre, composé de planches de bois assemblées sous la forme d’un parquet, a subi des déformations importantes dues aux variations climatiques, entraînant le soulèvement de la couche picturale. Des interventions sur le support et la couche picturale sont donc nécessaires pour permettre à l’œuvre de retrouver toute sa lisibilité et assurer sa conservation pour les générations futures. A l’issue de cette campagne de restauration, « La Pietà » fera l’objet d’une exposition-dossier revenant sur son histoire et sa restauration au Musée Jacquemart-André.

En savoir + en pièce jointe.

© Les services de la Rédaction d’Historiens & Géographes, 15/11/2016. Tous droits réservés.