Présentation de l’APHG L’APHG et vous

- [Télécharger l'article au format PDF]

L’Association des Professeurs d’Histoire et de Géographie - APHG : promouvoir l’Histoire-Géographie, des disciplines fondamentales pour construire la société de demain ! [1]

L’Association des Professeurs d’Histoire et de Géographie (APHG) est une association professionnelle indépendante, responsable, reconnue d’intérêt général et agréée par le Ministère de l’Education nationale. Elle ne perçoit aucune subvention. Association loi 1901, elle est ouverte à toutes et tous afin de défendre et promouvoir un enseignement de qualité. A tous les niveaux, l’APHG est gérée et animée de manière participative par des collègues bénévoles venant de tous horizons, élu(e)s par les adhérent(e)s. Toutes et tous contribuent, par la diversité de leurs parcours, à enrichir la réflexion et l’action de l’association. N’hésitez pas à nous rejoindre, à contribuer à nos publications et/ou à nos formations, à nous adresser vos remarques et vos idées (et pourquoi pas à vous engager au sein de nos instances si vous le souhaitez !) ; votre soutien nous est indispensable afin de poursuivre nos activités et nos publications au service exclusif de l’intérêt général. Plus nous serons nombreux, mieux nous serons entendus !

L’APHG (Association des Professeurs d’Histoire et de Géographie) est née en 1910 en utilisant les possibilités offertes par la récente loi de 1901 sur les associations. A cette époque, alors que les fonctionnaires ne pouvaient pas se syndiquer, de nombreux enseignants éprouvèrent le besoin de se regrouper en fonction des disciplines qu’ils enseignaient autour d’associations (on disait sociétés) de spécialistes. On se réunissait au siège académique pour des activités qui visaient à informer et à permettre aux collègues, alors peu nombreux, de se connaître d’une part et de garder un contact avec leur université d’origine d’autre part. Un bureau national dispensait les informations indispensables. On débattait pédagogie de temps à autre mais on « revendiquait » relativement peu car il n’y avait pas les remises en cause auxquelles nous assistons périodiquement aujourd’hui. Les archives de l’APHG montrent que la réflexion de notre association n’était pas hostile aux innovations, bien au contraire.

L’autorisation de se syndiquer, accordée en 1924 aux fonctionnaires, n’entraîna pas pour autant la disparition des associations de spécialistes qui continuèrent leurs activités alors que les syndicats agissaient plutôt sur les salaires, les conditions de travail, les retraites, etc. Toutefois, il y avait (et il y a toujours) une partie commune : les syndicats ne peuvent en effet se désintéresser de ce qui se passe dans une discipline. Force est bien d’admettre que ce n’était pas alors leur principal centre d’intérêt du fait de la stabilité relative du système scolaire qui n’a vraiment commencé à bouger qu’à partir des années 1960. Force est bien d’admettre également que le rôle de notre Association était relativement modeste et, à cette époque, les adhérents concernaient pour une large part les grands lycées et les universités.

Les réformes successives avortées ou non ont bouleversé la donne et conduit l’APHG à s’occuper résolument de la promotion et de la défense de nos disciplines sans pour autant renoncer à ses autres tâches. Cela ne se fit pas sans quelques remous. L’Association a modifié son nom en 1975. De Société elle est devenue Association des Professeurs d’Histoire et de Géographie et son Bulletin est depuis plus de quarante ans, une véritable revue scientifique et pédagogique Historiens & Géographes, disponible prochainement à la fois en version papier et en support numérique. Le nombre d’adhérents a considérablement augmenté et les enseignants du second degré sont largement majoritaires. L’APHG est l’une des plus importantes associations de spécialistes de France.

Notre Rôle

a) Promouvoir l’enseignement de l’Histoire, de la Géographie et de l’Education Civique, défendre sa place dans le système éducatif. Tout le reste en découle : horaires, coefficients en particulier, ne se justifient que par l’importance de notre apport à la formation de l’individu et du citoyen. Encore faut-il le montrer et le faire admettre. Nous y travaillons constamment. Ainsi par exemple, l’APHG est active dans l’organisation de sessions de formation continue des professionnels de l’enseignement, seule ou en partenariat (près de 60 sessions par an sur tout le territoire, ouvertes au plus grand nombre).

© Formation APHG Lyon : MONDES LOINTAINS : Des civilisations au miroir de leurs cités, 22 janvier 2015.
L’APHG défend depuis toujours la liberté pédagogique qui est un des fondamentaux pour bien enseigner, c’est-à-dire intéresser les élèves tout en transmettant des savoirs sans viser à l’encyclopédisme, des méthodes et une capacité de jugement critique. Elle porte des revendications pour des horaires nationaux décents à tous les niveaux et des programmes intelligibles, réalisables par tous les élèves, aptes à structurer leur raisonnement et nécessaires à la poursuite des études supérieures et à l’insertion dans la vie professionnelle. L’association est attachée à la présence de nos disciplines à tous les niveaux d’enseignement, pour tous les jeunes. La mise en œuvre des programmes doit être progressive et concertée avec les professionnels que sont les enseignant(e)s...
Conférence de Claudia Moatti Forum APHG Reims. © V.M. / APHG-CA. DR.

b) Porter à la connaissance des collègues et des futurs collègues tout ce qui peut les concerner : informations administratives et pédagogiques, publications, bibliographies et préparation des concours externes et internes, développement de la recherche scientifique et didactique, veille internet et sur les réseaux sociaux...

Conférence de Christian Grataloup à l’occasion de l’Assemblée générale de l’APHG Aix-Marseille le 9 mars 2016 à l’ESPE d’Aix-en-Provence © D. Micolon / APHG.
Former et informer les enseignant(e)s d’Histoire-Géographie. Échanger et contribuer au devenir de nos disciplines. Le souci de formation est l’un des axes forts de notre association illustré par sa revue Historiens & Géographes, qui publie les rapports des jurys et les bibliographies de référence des concours de recrutement des enseignants en Histoire, Géographie et Lettres-Histoire-Géographie de l’Education nationale, son site internet national, véritable portail de ressources, www.aphg.fr qui accueille chaque mois, en moyenne, plus de 30 000 visiteurs, ses pages sur les réseaux sociaux et sa chaîne web APHG YouTube. L’APHG est la seule association scientifique francophone dotée d’une web TV proposant une telle richesse et une telle variété de contenus. Présente lors des événements majeurs, elle permet de nous rendre, adhérents, passionnés d’Histoire et de Géographie, au plus près de la recherche, de nos disciplines, en assistant aux conférences, aux festivals d’Histoire et de Géographie, en consultant leurs outils de présentation - diaporamas, animations…- le plus fidèlement possible, en haute définition. Au total, ce sont plus de 350 heures de visionnage effectuées chaque mois.

c) ... Sans oublier une certaine convivialité à travers les sections régionales ou les Journées nationales « Agoras », ouvertes au grand public. Les collègues sont ainsi accueillis et soutenus avec un effort particulier à destination des nouveaux entrants dans le métier (formations APHG inscrites au Plan de formation de plusieurs académies, rencontres avec les étudiants dans les ESPE...etc).

Projection / Conférence dans le cadre du Festival de l’Histoire-Géographie à Amiens - APHG 2016 ! DR.
L’équipe d’accueil lors des Agoras 2013 de l’APHG en partenariat avec les étudiants en Histoire de Bordeaux III. © M.C. / APHG. DR.

d) Ouvrir l’Histoire, la Géographie et l’éducation à la citoyenneté à un large public sur tout le territoire.

Les Journées nationales de l’APHG organisées dans une région différente tous les trois ans (la dernière édition s’est déroulée à Amiens en octobre 2016) c’est :
  • Mettre en avant le dynamisme et l’intérêt de l’Histoire et de la Géographie ;
  • Proposer des journées scientifiques aux enseignants et aux étudiants ainsi qu’aux amis de l’Histoire et de la Géographie (grand public) ;
  • Relier les programmes, la recherche universitaire et le patrimoine local ;
  • Faire découvrir la région d’accueil en lien avec tous ses acteurs, dans leur diversité ;
  • Faire connaître et reconnaître le travail des enseignant(e)s d’Histoire-Géographie, sur le terrain ainsi que l’APHG, association professionnelle.

Qui est concerné ?

Toutes celles et tous ceux qui s’intéressent à nos disciplines et les enseignent de l’école élémentaire à l’Université, dans l’enseignement général ou dans les établissements technologiques et professionnels, mais aussi les chercheurs, les étudiants, les administrateurs, les passionnés d’Histoire et de Géographie, les retraités...

« Penser pour résister » - Journée d’étude de l’APHG Nord-Pas-de-Calais, samedi 14 novembre 2015. En présence de Vincent Duclert. © Photo APHG Lille DR.

Nos structures

L’APHG est une association qui concerne un public à la fois divers et réparti sur l’ensemble du territoire.

Tous les deux ans, l’Assemblée générale élit son Président et un Conseil de Gestion qui désigne ensuite son Bureau. Elle fixe les grandes orientations de la vie associative. Ces dernières sont mises en oeuvre par le Conseil de Gestion et précisées par un Comité national qui se réunit trois fois par an en moyenne. Dans le Comité national siègent trente membres élus pour six ans sur une liste nationale, et renouvelables par moitié tous les trois ans, ainsi que deux représentants délégués par chacune des 26 sections régionales.

Dans chaque Académie, les adhérents s’organisent en effet en sections régionales, dotées de structures légères (comportant un Bureau). Chacune organise avec une large autonomie ses activités et contribue à la réflexion générale qui alimente les travaux des commissions pédagogiques et des instances nationales.

Assemblée générale de la section de l’APHG Languedoc-Roussillon en 2017. © R.V. DR.

A tous les niveaux, l’APHG est gérée et animée par des collègues bénévoles ne bénéficiant d’aucune décharge. Seul le Bureau national est aidé dans sa tâche par deux secrétaires salariés. Les seules ressources de l’APHG et qui lui permettent de poursuivre ses activités au service de l’intérêt général sont celles des cotisations des adhérents et des abonnements à la revue Historiens & Géographes.

L’APHG, association professionnelle, est enregistrée comme Association des Professeurs d’Histoire et de Géographie au Journal officiel du 9 août 1975, reconnue d’intérêt général en 2016 et agréée par le Ministère de l’Education nationale par arrêté du 28 avril 2017 au titre des associations éducatives complémentaires de l’enseignement public.

Les activités

L’APHG agit par sa revue nationale trimestrielle Historiens & Géographes, par ses publications régionales et son site internet national ainsi que par ses pages sur les réseaux sociaux.

La revue Historiens & Géographes (éditée par notre association sous ce titre depuis 1965) est un titre reconnu et un outil de travail, de connaissance et de réflexion pour un public qui dépasse le cadre de l’Education nationale. C’est une revue scientifique et pédagogique trimestrielle dont l’audience (le tirage avoisine près de 4 500 exemplaires selon les numéros) s’est en effet considérablement élargie au fil des années. Par la diversité de ses rubriques, ses dossiers thématiques et pédagogiques faisant appel aux plus grands spécialistes, ses comptes-rendus bibliographiques et culturels, ses propositions de séquences pédagogiques, elle constitue une référence et compte parmi ses abonnés, outre les adhérents de l’APHG, de très nombreuses bibliothèques, CDI et organismes culturels, tant en France qu’à l’international. Elle publie les rapports des jurys et les bibliographies, outils de travail indispensables des étudiant(e)s se destinant aux concours de l’enseignement, CAPES et Agrégations.

L’APHG organise également à l’échelle nationale ou régionale des sessions de formation, des rencontres scientifiques ou pédagogiques, des Cafés Histoire ou Géographie, des excursions et des expositions...

Nicolas Offenstadt, Jacques Bouquet et Pierrick Hervé, Salle de Justice de Paix Mairie de Niort 10 octobre 2014 (Cliché G. Brangier / APHG-Poitiers).
Conférence de Géraud Magrin avec l’APHG. Un public nombreux et attentif. © Festival géopolitique de Grenoble - 2016.
© Inauguration de l’exposition « La part visible des camps » avec l’APHG La Réunion à Saint-Denis. 22/01/2015. J.D.

Elle agit par ses interventions auprès des pouvoirs publics, des médias, participe à de nombreuses manifestations concernant l’Histoire ou la Géographie dont elle est un partenaire reconnu souvent ès qualité à travers sa présence dans les Conseils scientifiques (festivals, concours scolaires comme le Concours national de la Résistance et de la Déportation - CNRD dont elle est un partenaire et membre du Jury national depuis 1961, colloques, conférences...) et prend une part active aux échanges internationaux, en particulier dans le cadre de groupements européens comme Eurogéo ou Euroclio, du concours scolaire européen Eustory France, d’instituts étrangers comme le Georg Eckert Institut à Braunschweig (Allemagne).

Participation de l’APHG à des groupes de travail internationaux. Ici à la Conférence Asie-Europe pour l’éducation à la Paix à Leyde. Juillet 2016. © APHG / Euroclio. A.-L.L. DR.
L’APHG, c’est du concret ! Quelques exemples récents parmi d’autres… Grâce à la détermination et à la mobilisation de l’APHG, l’enseignement obligatoire de l’Histoire et de la Géographie a été rétabli en Terminale scientifique en septembre 2014. Elle a porté et a obtenu des réaménagements des programmes dès 2013. Elle a obtenu des assurances formelles sur l’enseignement moral et civique confié aux professeurs d’Histoire et de Géographie des collèges et sur la nouvelle mouture des programmes des collèges (2015). Elle s’est opposée avec force, avec le concours de nombreuses associations professionnelles à l’application de la réforme du collège sur 4 niveaux la même année…
Visite de la Commission Europe de l’APHG au Parlement européen de Bruxelles en 2015. © V.M. / APHG. DR.

L’Association des Professeurs d’Histoire et de Géographie (APHG) et sa régionale d’Aix-Marseille ont été sélectionnées pour co-organiser la conférence annuelle d’Euroclio en 2018 à Marseille sur le thème de la Méditerranée, sous le titre « La Méditerranée, regards sur l’Europe. Rencontres, échanges, migrations, conflits et cultures » , en avril 2018 durant cinq jours avec plus de 50 pays représentés.

Ce que nous ne sommes pas

Nous ne sommes pas un syndicat. Nous n’avons pas à nous en défendre. Les rôles sont différents et souvent complémentaires. Nous ne pouvons intervenir sur des cas individuels, même si nous ne nous privons pas d’agir sur un plan collectif et participatif lorsqu’il s’agit des conditions d’emploi des stagiaires et néo-titulaires par exemple ou bien des concours de recrutement. Nous ne sommes pas représentés dans les organismes paritaires de l’Education nationale, mais nous entretenons des contacts réguliers avec le Ministère de l’Education nationale et de l’Enseignement supérieur, la DGESCO, l’Inspection générale, le Conseil supérieur des Programmes, les groupes d’experts... Il en va de même au plan académique vis-à-vis des rectorats, des inspections pédagogiques régionales, des IEN, des ESPE. Les résultats des travaux et des réflexions menées par l’APHG, en commun avec la profession, à propos des programmes, des horaires, des modalités d’examen, de la formation initiale et continue des enseignants... sont ainsi portés à la connaissance des responsables du système éducatif.

Le Manifeste des Etats généraux de l’Histoire et de la Géographie organisés par l’APHG en janvier 2012. DR.

Notre indépendance

L’APHG est indépendante des partis politiques bien sûr, mais aussi de toute organisation. Elle l’est également vis-à-vis de l’Administration. Le passé a largement montré que notre indépendance n’était pas un vain mot. Il garantit l’avenir. Pour maintenir cette indépendance nous ne bénéficions d’aucune subvention, la vie de l’Association est entièrement tributaire des cotisations de ses adhérents et de leur implication, entièrement bénévole dans les différentes activités locales ou nationales.

Une association de professeurs est un espace de veille, d’information, d’échanges et de partage, de tribunes afin d’entendre toutes les voix, toutes les initiatives qui nous enrichissent collectivement... et qui ne peut se poursuivre sans votre soutien à travers une cotisation et/ou un abonnement à la revue Historiens & Géographes... Pensez à renouveler ou faire renouveler l’abonnement de votre établissement à la revue et ses ressources. N’hésitez pas à nous suivre sur le site national www.aphg.fr (même pendant les vacances !) et sur les réseaux sociaux...

Il faut donc sans cesse inviter le plus grand nombre de nos collègues, les plus jeunes en particulier, à nous rejoindre. Votre soutien, par adhésion/abonnement (et même par l’engagement personnel si vous le souhaitez) est indispensable aujourd’hui à la pérennité d’une association au service de toutes et tous.

S’abonner et/ou adhérer

Association animée par des bénévoles, l’APHG ne vit que par ses cotisations et ses abonnements et nous savons que vous nous garderez votre fidélité et ferez connaître notre association autour de vous. Plus nous serons nombreux, mieux nous serons entendus.

APHG
BP 6541 - 75065 Paris cedex 02
Contact : http://www.aphg.fr/_Contact_
Tél. : 01.42.33.62.37
Télécopie : 01.42.33.12.08

Retrouvez-nous sur internet et les réseaux sociaux :

© Le Bureau national de l’APHG.

Paris, le 26 juillet 2017.

Illustration : Formation tri-académique de l’APHG du 9 avril 2015 à Saint-Quentin, sur le thème « Les Etats-Unis et la Première Guerre mondiale », plus de 250 professeurs d’Histoire-Géographie en activité présents. © APHG.

Notes

[1Ce texte a été élaboré à partir d’un éditorial rédigé par Francis Maure, co-Président de la Régionale de Lorraine publié dans le Bulletin de cette Régionale (n° 26, 1995) et a été remis à jour par le Bureau national présidé par Robert Marconis dans le numéro d’Historiens & Géographes 380 (octobre 2002) sous le titre « L’APHG et vous », puis par Marc Charbonnier, Secrétaire général adjoint, le 27 juillet 2017 sur le site national de l’APHG.