Arts traditionnels & créations contemporaines d’Afrique Dakar / Le Havre

- [Télécharger l'article au format PDF]

Communiqué de presse.

Exposition présentée au Muséum du Havre, du 24 juin au 31 décembre 2017, à l’occasion des 500 ans de la Ville du Havre.
Abdoulaye Konat. - Composition Masque, 2017. Private Collection - Courtesy : Primo Marella Gallery Milano

Fruit d’une collaboration avec deux grands musées sénégalais, le Musée Théodore Monod et le nouveau Musée des Civilisations noires (qui ouvrira ses portes à Dakar dans le courant de l’année 2018), bénéficiant par ailleurs des prêts de quatre musées français (Lyon, Angoulême, Périgueux, La Rochelle), l’exposition « Le Havre-Dakar, partager la mémoire » donne à découvrir un florilège des arts traditionnels d’Afrique de l’Ouest avec, en contrepoint, une sélection d’artistes contemporains, sénégalais et ouest-africains, (Omar Victor Diop, Joana Choumali, Charlotte Yonga...) ainsi qu’une programmation culturelle pluridisciplinaire.

Crée il y a tout juste cinq-cents ans par François 1er pour « tenir en sureté les navires et vaisseaux de nos sujets naviguant sur la mer océane », le port du Havre entretient des liens anciens et privilégiés avec l’Afrique, et singulièrement avec le Sénégal. Aujourd’hui Le Havre est le deuxième port de France après celui de Marseille pour le trafic maritime, et le premier port français pour les conteneurs.

Antilope tyi wara, BAMANA, Mali, fin 19e s – Bois. Muséum d’histoire naturelle, Le Havre - (don du général Louis Archinard) © D.R

Une importante communauté sénégalaise et franco-sénégalaise vit au Havre et dans sa périphérie, environ 10 000 personnes. C’est à cette communauté, au moment où la Ville fête le cinquième centenaire de sa création, que le Muséum du Havre dédie son exposition « Le Havre-Dakar, partager la mémoire ».

Voir en ligne

© Les services de la Rédaction d’Historiens & Géographes - Tous droits réservés. 07/07/2017.