Bacchanales modernes ! (Galerie des Beaux Arts de Bordeaux) du 12 février au 23 mai 2016

- [Télécharger l'article au format PDF]

Nous avons le plaisir de publier en pièce jointe le dossier de presse de l’exposition Bacchanales modernes ! Le nu, l’ivresse et la danse dans l’art français du XIXe siècle qui sera présentée à la Galerie des Beaux Arts de Bordeaux du 12 février au 23 mai 2016.

André Lhote, Bacchante, 1912, huile sur toile, Musée des Beaux Arts, Bordeaux

Tour à tour danseuse antique, nymphe cambrée ou ménade fatale, la bacchante ne cesse d’apparaître dans les créations des artistes du XIXe siècle. De Pradier à Rodin, de Berlioz aux Ballets russes, les artistes les plus divers exploitent ce motif qui fait de l’ivresse la compagne d’Éros et de Thanatos. La prêtresse mythique du cortège de Bacchus est régulièrement revisitée jusqu’à se transformer en muse sensuelle des temps modernes.

William Adoplphe Bouguereau, Bacchante, 1862 (115 x 185 cm, huile sur toile), Bordeaux, Musée des Beaux-Arts

L’exposition Bacchanales modernes ! Le nu, l’ivresse et la danse dans l’art français du XIXe siècle est coproduite par le musée des Beaux‐Arts de Bordeaux et le Palais Fesch d’Ajaccio. Forte du soutien exceptionnel du musée d’Orsay, l’exposition se propose de réunir plus de 130 oeuvres issues pour l’essentiel de collections publiques françaises (musée du Louvre, musée Rodin, Petit Palais, Bibliothèque nationale de France, musées des Beaux-Arts de Lille, Rouen, Strasbourg, Nantes, Toulouse…).

Emile Levy, Mort d’Orphée, 1866 (huile sur toile), Paris, Musée d’Orsay

Abordant toutes les techniques et toutes les disciplines des arts visuels (peinture, sculpture, arts graphiques) mais aussi la danse, le théâtre, l’opéra, le cinéma, cette exposition souhaite porter un nouveau regard sur les arts du XIXe siècle et du début du XXe siècle en plongeant le visiteur dans l’univers visuel mais aussi musical de cette époque foisonnante.

Jean-Léon Gérôme, Bacchus et l’Amour ivres, vers 1850 (huile sur toile). Bordeaux, Musée des Beaux-Arts

© La Galerie des Beaux-arts de Bordeaux
Place du Colonel Raynal, 33000 Bordeaux
05 56 96 51 60
Site internet

Le dossier de presse

Illustration en « une » : Auguste Ernest Gendron, Les Wilis, huile sur toile, Bordeaux, Musée des Beaux-Arts.

Les services de la Rédaction - Tous droits réservés.