Cycle de conférences « Écrire l’Europe » (2) Bibliothèque nationale et universitaire de Strasbourg

- [Télécharger l'article au format PDF]

Deuxième séance : mardi 3 mars à 18h, BNU de Strasbourg. Communiqué de presse.

Dans le cadre du projet « Écrire l’Europe » qui débute dès le mois de février 2015 à Strasbourg, ville européenne, la Bibliothèque nationale et universitaire de Strasbourg s’associe à l’Université de Strasbourg afin de proposer une série de quatre conférences qui permettront de mettre en lumière l’Europe et ce qui découle de cette « culture européenne ».

Piloté par l’écrivaine et poétesse Steinunn Sigurðardóttir, islandaise polyglotte qui partage sa vie entre la France et l’Allemagne, ce séminaire s’organisera autour d’importantes œuvres de la littérature européenne. Il aura pour but de découvrir, échanger et débattre en anglais ou en français autour de ce projet européen citoyen.

Deuxième conférence
Mardi 3 mars
18h à 20h
BNU - Salle du conseil
5, rue du Maréchal Joffre, 1er étage.

Ouvert à tous dans la limite des places disponibles
Deux orphelins, frères improbables : Hans Castorp et Olafur Karason (en français)

« Peu importe la pauvreté et le provincialisme du héros islandais, la richesse et le statut bourgeois du héros allemand : le panorama de leurs vies présente malgré tout une forte ressemblance, caractérisée par un silence et une solitude immenses ainsi que par la blancheur de mort des neiges alpine et islandaise ». Steinunn Sigurðardóttir

Programme complet du cycle :
Mardi 17 mars (18h-20h)
Le superbe enfer d’Edith Södergran (en anglais)

Mardi 7 avril (18h-20h)
Alexandre Papadiamantis. Moine féministe. Réflexions sur Les petites filles et la mort (en français).

Voir en ligne : La bibliothèque nationale et universitaire de Strasbourg

Les services de la Rédaction - 01/03/2015. Tous droits réservés.