Domaine de découverte de la vallée d’Aulps Lettre d’information. Septembre 2015

- [Télécharger l'article au format PDF]

Lettre d’information 22, Domaine de découverte de la vallée d’Aulps, abbaye d’Aulps.

Aulps by night

Le conseil départemental, propriétaire des ruines de l’abbatiale, a sélectionné l’entreprise chargée de réaliser la nouvelle mise en lumière de l’abbaye. Il s’agit de la PME « Éclairage Technique International » basée à Toulouse, et dirigée par René Stinville, un « concepteur lumière » de réputation internationale ayant notamment réalisé l’éclairage de l’Arc de Triomphe. Les plus récentes techniques permettant de recréer par la lumière les volumes disparus (une des pistes de réflexion envisagée), on se prend à rêver de visiter une Aulps by night reconstituée...

Prolongations pour « Crimes et châtiments en Chablais »

A l’invitation de Jean-Luc Favre, bâtonnier de l’Ordre des avocats de Thonon, l’exposition « Crimes et châtiments en Chablais » poursuit sa carrière cet automne au... tribunal de Thonon ! Cela ne s’invente pas.

Une bannière pour la confrérie des Tastebières
Josette Lauzet, déjà élevée par la Confrérie des tastebières de l’abbaye d’Aulps au rang de Doctor Honoris Causa pour la réalisation des habits des confrères, a également brodé une sublime bannière qui a été offerte au Grand Prieur lors de la fête médiévale. Elle sera fièrement arborée lors du prochain voyage d’étude de la confrérie à Bruxelles en novembre prochain.

Panneau RD 902

Un nouveau panneau d’affichage A0 réalisé par la société Picbois a été placé peu avant le panneau de sortie d’agglomération de Saint-Jean-d’Aulps dans le sens Morzine/Thonon. Il a déjà accueilli toutes les informations relatives aux évènements estivaux.

http://www.abbayedaulps.fr/

Marché monastique

Le marché monastique se tiendra samedi 30 octobre et dimanche 1er novembre prochains. Promis, cette fois, toutes les dispositions seront prises pour éviter les ruptures de stocks !

Tondeuses écologiques

L’abbaye a accueilli cet été trois brebis et un agneau prêtés par notre voisin Bernard Cottet-Gaydon, afin d’entretenir de façon écologique les abords de l’abbaye. Joignant l’utile à l’agréable, leur présence a été particulièrement appréciée des enfants et des photographes amateurs. L’expérience sera reconduite et étendue l’année prochaine.

Le miel de l’abbaye analysé

Le miel des ruches de l’abbaye est en cours d’analyse par le laboratoire « Famille Michaud » basé près de Pau. L’objectif est de connaître précisément les variétés de fleurs butinées par les abeilles et surtout d’évaluer l’importance du jardin des plantes médicinales et du potager dans la composition de ce produit d’exception. Les résultats sont attendus pour la fin du mois de septembre.

20 septembre 2015, le patrimoine littéraire à l’honneur à Aulps

Les journées du patrimoine se suivent et ne se ressemblent pas à Aulps qui accueillera le dimanche 20 septembre de 14h à 18h des auteurs ayant écrit sur les montagnes du Chablais ou d’ailleurs. Après la visite en immersion du Domaine avec Sandra et Arnaud (14h30 et 16h30), la traditionnelle cueillette des prunes, et une petite tisane, les visiteurs pourront rencontrer Patrick Breuze, Maurice Trabichet, Michel Berthot, Colette Gérome, Philippe Mulatier, Bernard Sache, Eric Taberlet, Daniel Grevoz, Véronique Lagrange.

Tous feront l’honneur de leur présence à l’abbaye et dédicaceront leurs ouvrages, le tout en collaboration avec le réseau des bibliothèques de la Communauté de communes du Haut-Chablais et la librairie Passaquin à Morzine.

Une fréquentation record

À l’image de cette foule se pressant autour de la ruche pédagogique de l’abbaye le 2 août dernier, le millésime 2015 promet d’être le meilleur en terme de fréquentation du site depuis son ouverture au public. Au 31 août, 17841 visiteurs avaient franchi les portes d’Aulps contre 15853 en 2014 et 14112 en 2013 à la même date. Atteindre les 20000 visiteurs, objectif qui semblait ambitieux en 2007, est à portée de main et sera sans doute largement dépassé.

À cette belle progression, plusieurs raisons : une excellente exposition temporaire (« Futur Antérieur », à déguster jusqu’en octobre) ; la réussite de la fête du miel ; une fête médiévale qui passe entre les gouttes ; une programmation culturelle bien suivie ; les journées nationales de l’archéologie avec l’opération départementale « Monuments chemin faisant » ; une importante fréquentation par les élèves des collèges de la Haute-Savoie grâce au programme départemental des Chemins de la culture et enfin une augmentation significative du nombre de groupes adultes. Ajoutons à cette savante alchimie une bonne visibilité dans les médias régionaux (France 3, France Bleu, l’Alpe, Alpes magazine...) et dans la presse locale.

Recherche

Dès l’origine du projet de valorisation de l’abbaye d’Aulps, il était prévu d’associer en un tout cohérent développement touristique, travail pédagogique et, c’est plus original, une production scientifique. La prochaine livraison de la prestigieuse revue Cîteaux. Commentarii Cistercienses, contiendra les actes d’une table ronde organisée par l’université de Toulouse/Le Mirail, tenue à Bozouls en Rouergue en 2012 et consacrée aux « Abbayes et domaines cisterciens face aux crises de la fin du Moyen Âge » à laquelle a participé le responsable scientifique de l’abbaye, Arnaud Delerce. Son article prend appui sur une série de documents en partie inédits et analyse causes et conséquences d’une révolte survenue en 1311 et 1312 contre l’abbaye.

Parmi les éléments déclencheurs, l’octroi de franchises par l’aristocratie voisine à des villes ou bourgs situés en périphérie de la seigneurie d’Aulps est déterminant. Les dispositions de ces chartes nourrissent le discours contestataire des paysans d’Aulps, mais l’abbé, aussi intraitable que roublard, n’est guère disposé à l’entendre. Il use au contraire de tous les moyens à sa disposition (emprisonnement, excommunication) pour briser la rébellion et conserver les cadres rigides de sa seigneurie.

Au delà de l’histoire locale, les textes conservés livrent un précieux témoignage sur le fonctionnement d’une seigneurie cistercienne et illustrent un modèle radical de réaction monastique en temps de crise économique et sociale, bien éloigné de réponses consensuelles de type paréage ou bastides mieux connues de l’historiographie cistercienne.

Domaine de Découverte de la Vallée d’Aulps
Tél : + 33 (0)4 50 04 52 63

Site internet

Les services de la Rédaction d’Historiens & Géographes, 20/09/2015. Tous droits réservés.