Exposition « Jurgen » photographe Fondation Rothschild de Nogent sur Marne (77)

- [Télécharger l'article au format PDF]

Jurgen présente quelques -unes de ses œuvres à la fondation Rothschild de Nogent sur Marne (77)

Il y aura un week-end international les 5 et 6 avril 2017 à Nogent sur Marne .

L’artiste Jurgen expose dans le cadre également de la photo du Grand Paris

Toutes les photos exposées en noir et blanc sont réalisées en France.
Ce qui était important à ses yeux, c’est d’éviter le piège d’une rétrospective. Et Jurgen résume les choses ainsi : tout est lié. Il faut voir le plus récent.

Il commence son travail dans les années 1990. Etabli, alors à Bordeaux. C’est une période de transformation des villes (cf l’architecte Cl. Parent) On assiste à l’extension de toutes les zones commerciales sur toute la France. Le paysage est fabriqué. Il lui importe de mettre le focus sur le travail panoramique.
Dans son travail, il manie un peu d’ironie. Où se trouve-t-on ? Qu’est-ce que cela génère ?
Il fait référence à Marc Auger, anthropologue qui a réfléchi sur le « non lieu ».
Mais il y a toujours un lieu, un endroit qu’on pratique, un endroit fonctionnel, l’endroit commercial en fait partie, il est hors du temps.
L’idée sous-jacente, c’est que le paysage devient presque un personnage.
Sur 5 ans, il réalise 2 500 négatifs et il lui faut faire un choix de photos parmi ces négatifs.
C’est l’époque où le côté américain arrive en France (dès 1985)
Explosion pavillonnaire. Qu’est-ce qu’ils deviennent ? la baie des anges à la Grande Motte … (1978, Jean Baladier). La question qui se pose aussi est le bétonnage : il faut éviter le bétonnage. On s’interroge sur l’esthétique.
en 1997, Bordeaux procède à la destruction d’une barre amiantée
C’est M. Perrot à Meaux, le bateau tracté à Poitiers …

Les travaux récents de Jurgen vont porter sur la Grèce et l’Espagne
En 2006, quels paysages l’économie laisse derrière elle ?
Jurgen expose à Nice, puis à La Rochelle
En 2010, il est à Athènes où toute une partie de la ville a disparu.

Période de grande consommation/ crise
En 2011, il se trouve en Espagne
Il monte un film avec le taureau, animal emblématique en Espagne, toujours présent dans le film au milieu d’éoliennes En 2011-2012 : c’est l’effondrement des finances, les sub primes
Tout terrain est constructible : on achète, on achète
La situation devient surréaliste. Des projets sont montés et puis arrêtés. Ainsi, un million 500 000 logements sont à vendre
Tous ces commentaires accompagnent les photos prises par Jurgen. Les logements au milieu de nulle part et non achevés en Espagne …
Il va prendre des photos dans le Val Costa, puis en Catalogne, les premiers barrages de centrales électriques. Les gens s’intéressaient peu à l’environnement. Modifications dans les montagnes …

En 2010, tout a été laissé à l’abandon. Le contexte m’intéresse dit jurgen. En fait, c’est un prétexte. Car la lumière de l’été et ses contrastes permettent de réaliser des photos ..
Le citronnier qui pousse au milieu des ruines. Ce sont les Britanniques qui devaient acheter ces logements construits et jamais achevés.
Les couleurs sont toujours aveuglantes !
Friches immobilières : les chardons poussent, le fenouil, l’oseille ..

L’intérêt de cette exposition est non seulement la qualité des photos (photos d’art) mais aussi le support : montrer les « déchets » en quelque sorte de l’économie marchande, le « gâchis » …En 2016, Jurgen enseigne à l’école des Beaux-arts de Clermont-Ferrand
Blanche Defernez , attachée à rédaction d’Historiens-Géographes
Paris , 9 mars 20017

©Blanche Defernez pour les services culturels de la Rédaction d’Historiens & Géographes, 09/03/2017. Tous droits réservés.