« Frontières » au Musée de l’Histoire de l’Immigration Exposition du 10 novembre 2015 au 29 mai 2016

- [Télécharger l'article au format PDF]

Chaque individu a expérimenté le franchissement des frontières pour des voyages, des déplacements professionnels, des migrations économiques ou politiques. Ces expériences parfois heureuses, souvent malheureuses, construisent un imaginaire des frontières.

En ce début de 21e siècle, marqué par la mondialisation et l’accélération des circulations, au moment où l’actualité relate des tragédies humaines héritées des conflits internationaux, le Musée national de l’histoire de l’immigration présente, du 10 novembre 2015 au 29 mai 2016, une exposition inédite et passionnante pour comprendre le rôle et les enjeux contemporains des frontières dans le monde et retracer les histoires singulières de ceux qui les traversent aujourd’hui. Catherine Wihtol de Wenden, directrice de recherche en migrations internationales au CNRS et Yvan Gastaut, historien de l’époque contemporaine, maître de conférences à l’Université de Nice, commissaires scientifiques de l’exposition, apportent leur expertise scientifique au projet.

Présentés dans une scénographie qui s’articule autour des concepts d’ouverture et de fermeture, archives, cartes géographiques commentées, objets de mémoire, œuvres d’art, articles de presse, photographies, vidéos, témoignages, œuvres littéraires et récits de migrants, au total 250 objets ponctuent un parcours thématique qui met en scène les relations entre frontières et migrations.

Sarah Caron, Odyssée Moderne. Voyage avec les migrants clandestins du Sahara à la Grande Bleue. 2001-2004. Melilla. Arrivée dans l’enclave espagnole de Salomon qui a mis sept ans pour rejoindre l’Europe. Musée national de l’histoire de l’immigration © Sarah Caron

Communiqué de presse à télécharger en pièce jointe.

Musée de l’histoire de l’immigration
293 Avenue Daumesnil, 75012 Paris
01 53 59 58 60
Site internet

Les services de la Rédaction - Tous droits réservés. 06/09/2015.