L’art de Morris au musée de la Bande dessinée (Angoulême)

- [Télécharger l'article au format PDF]

En 2016, Lucky Luke fête ses 70 ans. Pour commémorer l’événement, la Cité internationale de la bande dessinée et de l’image présente, à l’initiative du Festival international de la bande dessinée et en partenariat avec Lucky Comics, une exposition rétrospective consacrée à l’oeuvre de Maurice de Bevere (1923-2001), dit Morris.

L’exposition, l’Art de Morris, qui va ouvrir ses portes à la Cité à l’occasion du 43e Festival d’Angoulême sera, bien évidemment et avant tout, l’occasion pour tous les amateurs du 9e Art de prendre plaisir à découvrir les œuvres originales d’un créateur hors norme.

L’un de ceux, peu nombreux, qui font progresser leur art.

Mais elle aura aussi pour vocation de réparer une injustice commise, bien involontairement, par l’un des plus grands justiciers. En effet, la popularité de Lucky Luke est telle qu’elle en est venue à dissimuler son auteur. Le caractère épuré des dessins de la série semble si évident qu’il a fini par masquer la dextérité et l’inventivité de celui qui les a tracés.

Et même les personnages qui accompagnent le cow-boy solitaire dans ses aventures ont contribué à cet escamotage. Ils sont devenus si connus – preuve de la richesse de l’œuvre - qu’eux aussi ont aidé à gommer leur dessinateur aux yeux de leurs fans, se donnant même, parfois, le premier rôle. Qui ne connaît pas Jolly Jumper, Rantanplan ou les Dalton ? En occupant le devant la scène devant leur géniteur, peut être ces derniers ont-ils finalement réussi leur plus beau hold-up ?

En donnant à voir une série d’œuvres originales de Morris, sélectionnées parmi ses plus belles planches et en les réunissant pour la première fois, l’Art de Morris, devrait contribuer à réparer cette injustice – avec la participation active du juge Roy Bean, cela va sans dire !

Leur beauté est telle qu’elle devrait désarmer tous ceux qui les verront à l’ouest de la Charente !

Télécharger le dossier de presse en pièce jointe.

© Les services de la Rédaction - Tous droits réservés. 05/12/2015.