La lettre du Réseau Rempart (décembre 2015) N°97

- [Télécharger l'article au format PDF]

Les actions proposées par l’Union REMPART s’inscrivent dans le cadre de projets associatifs locaux de restauration et de mise en valeur du patrimoine. Par leur action concrète sur des éléments du patrimoine, elles contribuent à l’aménagement du territoire et au développement local. Elles s’inscrivent également dans une démarche de sensibilisation et de formation des jeunes au patrimoine et dans une dynamique d’éducation à la citoyenneté par la participation à une action collective.

Mission patrimoine - patrimoine & citoyenneté - Décembre 2015.

Vous avez un jour participé à un chantier REMPART et vous avez trouvé l’expérience inoubliable ? Donnez l’opportunité à des jeunes de quartiers sensibles de vivre à leur tour cette expérience en faisant un don pour l’action « REMPART - patrimoine & citoyenneté ».

Participer à un chantier REMPART c’est s’ouvrir à l’autre, c’est apprendre à vivre ensemble, c’est se rendre utile sans en attendre de contrepartie financière. Participer à un chantier REMPART c’est faire ses premiers pas de citoyen en choisissant de s’investir concrètement pour un projet associatif d’intérêt général. Participer à un chantier REMPART c’est acquérir des repères par la compréhension de l’histoire d’un territoire ou d’un pays, c’est développer une sensibilité pour le patrimoine et découvrir tout le champ de ses métiers.

Pour faire partager ces apprentissages aux jeunes qui en sont le plus éloignés, faites un don. Tous les dons comptent, même les plus petits.

Pour en savoir plus sur notre projet et pour faire un don en ligne (dès 10 €), rendez-vous sur la plateforme de financement participatif Dartagnans qui héberge notre campagne :
https://dartagnans.fr/fr/projects/rempart-patrimoine&citoyennete/campaign

Mission patrimoine - volontaires du patrimoine

Le second grand programme de service civique intitulé « Citoyens de la culture » qui permettra de réaliser 16 000 missions de service civique d’ici la fin de l’année 2016 a été lancé cet automne par Le Ministère de la Culture et de la Communication, le Ministère de la Ville, de la Jeunesse et des Sports et l’Agence du service civique.

Dans le cadre de ce projet, et avec le soutien du Ministère de la Culture, REMPART a souhaité expérimenter un accueil collectif de volontaires. Ainsi, huit volontaires en service civique ont été recrutés en octobre 2015 en collaboration avec les Missions locales d’Angoulême et ARC Charente ou via les canaux classiques. L’équipe est accueillie au sein du Club Marpen, membre de REMPART, en Charente.

Engagés pour huit mois, certains volontaires ont pour mission de contribuer à la restauration du coeur historique de la Cité de caractère de Tusson en s’initiant à la taille de pierre, au travail du bois ou encore à la maçonnerie traditionnelle. D’autres ont choisi de se tourner vers la médiation culturelle et l’accueil touristique, sur de la co-animation de chantiers de bénévoles ou encore de s’engager auprès de l’équipe d’animateurs de vie sociale qui gère l’internat des jeunes en formation au Club Marpen.

Des projets collectifs et des temps de formation au sein du réseau REMPART ponctueront les huit mois d’engagement de ces « Volontaires du patrimoine ».

Mission Patrimoine - une délégation REMPART aux Comores

A Mutsamudu, sur l’île d’Anjouan, la citadelle construite au XVIIe siècle par le sultan Abdallah Ier pour protéger la cité des Malgaches pourrait accueillir bientôt des bénévoles REMPART. Implantée sur un promontoire naturel, elle offre un emplacement militaire stratégique avec une vue panoramique sur la ville, la rade et l’ensemble de la baie.

A l’initiative de l’Association des Jeunes du Patrimoine des Comores et en partenariat avec l’Ambassade de France, une mission de faisabilité sera conduite avec REMPART du 13 au 20 décembre 2015. Sur place, les partenaires visent les échanges interculturels et internationaux ainsi que l’inclusion des jeunes locaux dans des projets à forte utilité sociale. Le patrimoine des Comores pâtit de la perte des savoir-faire en construction ancienne. Dans ce contexte, envisager un chantier école couplé à des chantiers de bénévoles serait une manière d’œuvrer à l’insertion professionnelle et à la transmission des savoir-faire.

En 2016, les premiers projets pourraient servir à valoriser certains sites comme la citadelle ou des palais princiers abandonnés à Anjouan afin de les utiliser pour des activités liées à l’accueil touristique, l’apprentissage, la transmission de la mémoire...

Cette mission est effectuée avec le soutien du Ministère des Affaires étrangères et du Développement international.

Mission Patrimoine - un nouveau partenariat avec l’Arménie

Au nord de l’Arménie à 200 km d’Erevan, le monastère-forteresse d’Akhtala surplombe depuis le Xe siècle la vallée de la Debed. Il renferme parmi les plus belles fresques d’Arménie et ouvre chaque année les portes de son esplanade pour accueillir un festival du plat national arménien : le khorovadz. Le complexe comporte plusieurs chapelles, des remparts, des bâtiments conventuels mais exceptés le festival et quelques offices par an, le lieu est abandonné et en grand besoin de restauration. Dans ses environs immédiats, Akhtala, 2100 habitants, possède des gisements de cuivre qui en ont fait un carrefour historique des artistes et artisans.

C’est avec l’association franco-arménienne Momig ITC que REMPART conduira une visite de préparation pour des chantiers qui devraient débuter dès l’été 2016. Les partenaires locaux, Préfecture du Lori, Association francophone de Sanahin, Ville d’Akhtala et Office de Tourisme d’Alaverdi accueilleront la délégation du 9 au 13 décembre prochain. Au printemps, REMPART accueillera à son tour deux jeunes arméniens en formation sur ses chantiers.

Cette mission est effectuée avec le soutien du Ministère des Affaires étrangères et du Développement international.

Mission patrimoine - des livres pour mieux connaître le patrimoine

REMPART a pour mission de restaurer et de faire vivre le patrimoine mais aussi de le faire connaître auprès du plus grand nombre.

Pour cela REMPART a créé dès 1983 la collection Patrimoine vivant, dont les livres sont devenus au fil des ans des incontournables s’adressant à tous les passionnés de patrimoine.

Plus récemment, une deuxième collection abordant les techniques traditionnelles ou les méthodes mises en oeuvre pour la restauration des sites a vu le jour. Il s’agit de la collection Les cahiers techniques.

Vous retrouverez tous nos ouvrages en vente sur notre site. Pour être livré avant Noël, commandez sans plus tarder.

© Les services de la Rédaction d’Historiens & Géographes, 04/12/2015. Tous droits réservés.