« Taba Naba » : la nouvelle exposition à Monaco Musée océanographique

- [Télécharger l'article au format PDF]

TABA NABA - Australie, Océanie, Arts des peuples de la mer.

Du 24 mars au 30 septembre 2016.

Une exposition événement d’art aborigène et océanien au Musée océanographique de Monaco

L’art aborigène et océanien sera mis à l’honneur à travers Taba Naba, une exposition majeure sur le thème des océans et de l’eau, présentée au Musée océanographique de Monaco et qui constituera l’un des temps forts de la saison estivale en Principauté.

Ce thème sera abordé sous différents angles grâce à la participation de nombreux artistes.

Le projet s’articulera autour de trois volets complémentaires, développés avec trois partenaires reconnus dans cette forme d’art si particulière :

* Australie : La défense des océans au cœur de l’art des Aborigènes et des insulaires du détroit de Torres par Stéphane Jacob.

* Living waters, la collection Sordello & Missana par Erica Izett.

* Océanie : des îliens passés maître dans la navigation et l’expression artistique par Didier Zanette.

En savoir + en pièce jointe (communiqué de presse).

Le musée océanographique de Monaco

Créé par le Prince Albert Ier, il fut conçu dès l’origine comme un Palais entièrement dédié à l’Art et à la Science.

Depuis son inauguration en 1910, le Musée océanographique a pour mission de promouvoir la connaissance de la richesse et la fragilité des océans, leur gestion durable ainsi que leur protection rationnelle et efficace.

A présent, il joue également un rôle clé dans la diffusion de l’art contemporain, en invitant de grands artistes à présenter des œuvres répondant à un même thème : la protection des océans. Ainsi, Damien Hirst, Huang Yong Ping, Mark Dion et Marc Quinn ont exposé des oeuvres magistrales en ses murs.

Site internet

© Les services de la Rédaction d’Historiens & Géographes, 12/02/2016. Tous droits réservés.