Disparition de Pierre Laborie (1936-2017) Hommage

- [Télécharger l'article au format PDF]

C’est avec tristesse que nous avons appris le décès du grand historien Pierre Laborie. Notre collègue Robert Marconis, Président national honoraire de l’APHG et Professeur émérite de géographie à l’Institut d’études politiques de Toulouse et à l’université Toulouse-Le Mirail, nous transmet le message suivant, publié par le laboratoire FRAMESPA (UMR 5136, Université de Toulouse – Jean Jaurès et CNRS).

Cher(e)s collègues,

Nous avons la grande tristesse de vous annoncer la mort, ce matin, de Pierre Laborie. Il a été un des grands professeurs de notre université et un historien remarquable qui a renouvelé notre compréhension de la période de l’Occupation. Des générations d’étudiants garderont le souvenir d’un grand maître.

Nous n’oublierons pas non plus ses dernières interventions dans notre labo, en particulier lorsqu’il avait accepté de piloter le séminaire transversal, sur les usages de l’histoire, sur la place de l’historien face à ses publics, sur son rôle dans la construction du passé.

Nous adressons nos plus sincères condoléance à ses proches.

Le direction de Framespa.

Note de la Rédaction d’Historiens & Géographes :

  • « Le chagrin et le venin », compte rendu par Cécile Vast pour la revue Historiens & Géographes n° 415, juillet-août 2011, p. 287-288.
Historiens & Géographes 411 - Compte-rendu Pierre Laborie

© Les services de la Rédaction d’Historiens & Géographes, 17/05/2017. Tous droits réservés.