Exposition Mythes Fondateurs Petite Galerie du Louvre

- [Télécharger l'article au format PDF]

Exposition au Musée du Louvre - Petite Galerie, Aile Richelieu.

MYTHES FONDATEURS d’Hercule à Dark Vador (du 17 octobre 2015 au 4 juillet 2016). La première exposition de la Petite Galerie du Louvre.

La présentation à la presse a été conduite par la commissaire de l’exposition
Dominique de Font-Réaux, conservateur général, directrice du musée national Eugène Delacroix.

Cette exposition raconte comment dessinateurs, sculpteurs, peintres, marionnettistes, cinéastes, musiciens du monde entier se sont nourris des mythes et leur ont donné forme et vie.

Qu’est ce qu’un mythe ? Comment les mythes sont ils représentés ? Comment nous sont- ils parvenus ? Racontés, chantés, transcrits, illustrés, les mythes sont présents dans toutes les cultures et civilisations, jusqu’à la culture populaire contemporaine
La Petite Galerie est « une introduction au musée ».

L’exposition présente 70 œuvres, (dont beaucoup de chefs d’œuvre) réparties en 4 sections.

Le parcours de l’exposition :

  • Aube du monde,
  • Première partie : Mondes crées
  • Deuxième partie : Visions enchantées de la nature, Le jour et la nuit, Magie et crainte
  • Troisième partie : Figure du mythe, les héros
Le Guerchin Circé DR

Parmi les héros l’accent est mis Hercule et Dédale et Icare.

Hercule (Héraclès) est fils de Jupiter et d’une mortelle. Dès sa naissance il fait preuve d’une force exceptionnelle Dans un accès de folie il tue son épouse et ses enfants. Afin d’expier ce crime son cousin Eurysthée le soumet à la réalisation de douze travaux. Ces défis obligent Hercule à maîtriser sa force Hercule est reconnaissable à musculature et à la peau du lion de Némée qu’il a tué mors du premier des ses travaux.

Dédale et Icare

A la demande du roi de Crète Minos, l’ingénieur athénien Dédale a construit un labyrinthe pour y cacher le Minotaure Finalement emprisonné dans sa propre construction avec son fils Icare Dédale organise leur évasion en concevant des ailes. A la sagesse ingénieuse du père devenu homme oiseau s’oppose le goût immodéré du fils pour la liberté. S’approchant trop du soleil, il fait fondre la cire qui tient ses plumes et se précipite dans la mer.

Quatrième partie : Spectacles du mythe Métamorphoses

Inventé à la fin du XIXe, le cinématographe, art de la lumière et du mouvement est aussi un art du subterfuge offre l’illusion du vrai.

Une médiation particulièrement soignée

Un discours simple mis en valeur par le graphisme, des textes pour expliquer chaque personnage (Mithra, Hercule et Circé…), des textes pour expliquer les techniques artistiques (mosaïque, fonte à la cure perdue, story-board…)

Des échantillons de matériaux à toucher, des repères géographiques et chronologiques, des dispositifs pour apprendre en s’amusant exemple en soulevant la salière, le visiteur décisive des jeux d’observation « Madame Héraklès face à ses adversaires « des outils pour profiter de sa visite une application à décharger gratuitement pour découvrir de nombreuses explications sur les œuvres, des récits de mythe, un carnet de visite (bilingue) qui propose des jeux d’observation est remis aux familles à l’entrée de l’exposition accompagnement personnalisé est mis en place Les agents d’accueil et de surveillance de la Petite Galerie sont formés pour accueillir les visiteurs.

Des activités animées par des médiateurs permettent aux familles de partager le plaisir de la découverte et de l’émerveillement.

Conte « les aventures de Persée » : pour les familles Samedi 5 décembre et dimanche 20 décembre à 14h30 ; visite pour les familles autour des dieux et héros dimanche 22 novembre à 15h ; cycle de visites adultes intitulé « Le soleil a rendez vous avec la lune »mercredi 18 et 25 novembre à 14h30.

Vous pouvez consulter la programmation sur www.louvre.fr/ateliers

Vénus de Tursac DR

La visite se prépare

Un site internet lui est dédié : http///petite galerie.louvre.fr. Le site propose aussi une plateforme collaborative, espace de créativité, de partage d’expériences et de valorisation des projets pédagogiques, souvenirs de visites parcours d’éducation artistique et culturelle d’une classe…

Une application pour smartphone

Lors d’une visite, on peut utiliser un audioguidage d’une sélection de 14 œuvres majeures, 9 récits de mythes. Il existe un parcours audio-écrit pour le mal voyants
Des sessions de sensibilisation sont organisées pour les relais du handicap mental

Comme le dit Jean-Luc Martinez, Président-directeur du musée du Louvre  : « J’ai voulu concentrer mes efforts autour d’une mission du musée qui me paraît essentielle : l’accueil du public, de tous les publics quels que soient ses origines, les raisons de sa venue, le temps dont il dispose ou son niveau de connaissance. La question n’est plus tant d’augmenter le nombre de visiteurs que de savoir comment les accueillir et les aider à tirer un maximum de leur visite ». Il poursuit « la Petite galerie est ouverte à tous les publics, à tous ceux qui veulent s’initier à l’art et aux musées. Elle s’adresse plus particulièrement aux jeunes et à ceux qui les accompagnent (enseignants, parents, animateurs de centres de loisir…) »

« L’éducation artistique et culturelle n’est pas réservée qu’aux enfants ! Chacun peut venir dans la Petite Galerie partager un moment de découverte et d’émerveillement, seul ou en famille »

Les services de la Rédaction de la revue Historiens & Géographes. Paris, 4 novembre 2015. Tous droits réservés.