L’œil de Baudelaire au Musée de la Vie romantique du 20 septembre 2016 au 29 janvier 2017

- [Télécharger l'article au format PDF]

A l’occasion du du 150e anniversaire de la mort du poète, le musée consacre une exposition aux curiosités esthétiques de Charles Baudelaire, renouant le dialogue entre les textes du jeune poète et les œuvres d’art qu’il commente.

Une centaine de peintures, sculptures, estampes permettent de comprendre le regard de l’auteur des « Fleurs du mal ». Traducteur de Edgar Poe, il commence sa carrière de critique d’art en 1840, puis aux salons de 1845, 1846 ,1855, 1856, il méprise la peinture officielle, ne va jamais au Louvre, il regrette la grande tradition de Delacroix, auquel il reste fidèle. Ni Courbet, ni Manet, ne l’intéresse, en revanche les caricatures de Daumier, Nadar, C.Guis.. lui parlent. Il accepte de se laisser photographier, on peut voir les émouvantes photos de 1864 et 1865 ; l’exposition se termine par « les tableaux parisiens » et « le spleen de Paris », réaction devant la société nouvelle.

Lieu : 16 rue Chaptal 75009 Paris
www.museevieromantique.paris.fr

© Aleth Briat pour les services de la Rédaction d’Historiens & Géographes, 02/10/2016. Tous droits réservés.