Le château des Ducs de Bretagne à Nantes Compte-rendu voyage de presse / Musée d’Histoire

- [Télécharger l'article au format PDF]

Nous publions ci-dessous un nouveau compte-rendu de voyage de presse de la Rédaction...

Par Blanche Defernez [1]

Photo prise suite à la restauration du château et de ses douves https://commons.wikimedia.org

Après un rendez-vous donné en gare de Montparnasse à Paris et installation dans le TGV direct pour Nantes, nous arrivons en gare de Nantes où nous prenons le tramway direct pour le château (2 stations). La visite du château commence très vite. Car celui-ci est immense. Le conservateur des lieux et son équipe nous présentent quelques éléments importants avant la visite.

Un peu d’histoire du château, les restaurations, les préparatifs de fin d’année (Noël)... et nous voilà partis à regarder les différentes salles relatant l’histoire du château et de Nantes. Comme Bertrand Guillet le conservateur, directeur du château guidait la visite, il présenta un fait majeur : le château est lié à la culture bretonne.

Les différentes séquences de la visite du château.

Première séquence : Le château, Nantes et la Bretagne jusqu’au 17e siècle

  • Salle 1 : La naissance d’une ville marchande
  • Salle 2 : La cité des Ducs de Bretagne
  • Salle 3 : Une ville du Royaume de France (16e et 17e siècles)
  • Salle 4 : Une ville fortifiée (du 13e siècle au 16e siècle)
  • Salle 5 : La voie atlantique (17e siècle)
  • Salle 6 : Le château des Ducs de Bretagne
    Le parcours peut être réalisé en 1h à 1h30.

Deuxième séquence : Fille du fleuve et de l’océan

  • Salle 7 : Une ville d’estuaire
  • Salles 8 et 9 : Une ville de sirène
  • Salle 10 : Une ville ouverte

Troisième séquence : Le négoce et l’or noir au 18e siècle

  • Salle 11 : Un fort du grand large
  • Salles 12 et 13 : Une capitale négrière
  • Salles 14 et 15 : Chez les « Messieurs du Commerce »
  • Salles 16 et 17 : La ville des négociants
    Le parcours peut être réalisé en 45 minutes à 1h 30

Quatrième séquence : Nantes et la Révolution
Salle 18 : Nantes en révolution

Cinquième séquence : Un port colonial et industriel (1815-1914)

  • Salle 19 : La recherche d’un nouvel horizon
  • Salle 20 : Espace famille
  • Salle 21 : Une nouvelle prospérité
  • Salle 22 : Un avant-port : st Nazaire
  • Salle 23 : L’estuaire industriel
  • Salle 24 : Les visages d’une ville
  • Salle 25 : Une ville publicitaire

Sixième séquence : en Guerres : 1914-1918 et 1939-1945

  • Salle 26 : Les Nantais à l’épreuve de la Grande Guerre
  • Salle 27 : L’internationalisation de l’estuaire
  • Salle 28 : Au temps des années noires
    Le parcours peut être réalisé en 30 minutes à 1h.
    Salle 29 : Résistances, déportations

Septième séquence : Une métropole atlantique aujourd’hui et demain

  • Salle 30 : La métropole aujourd’hui
  • Salle 31 : Et demain ?
  • Salle 32 : Nantes

Au cours de la restauration, les objectifs étaient clairs : rendre le château au public, autrement dit tout doit pouvoir être accessible à tous et à chacun en particulier. Les personnes à mobilité réduite, les mal voyants, les mal entendant, les personnes âgées … les groupes scolaires. Qu’il s’agisse du hall d’accueil à la boutique … Sur place, on peut se restaurer (un restaurant a été aménagé).

De plus, pour les visiteurs d’autres pays, des cartels (explications sur texte) sont présentés pour chaque objet en différentes langues. Les outils numériques sont aussi fort employés (maquettes … vidéos, films qui sont là pour expliquer les faits).

Même les voyageurs qui arrivent de la gare peuvent prendre le tramway qui arrive près du château, situé au cœur de la ville.

L’objectif des conservateurs a été de rendre non seulement les faits historiques à portée de la connaissance des publics, mais aussi de mettre l’accent sur le côté émotionnel. On voit ou on entend un événement, on réagit forcément. Ainsi, le collier que portaient les esclaves attachés à leurs maîtres nantais peut être touché.

Plusieurs points ont été soulignés, comme la traite esclavagiste dans le but de faire prendre conscience de la différence (question toujours d’actualité) … Cette traite a permis à la ville de s’enrichir et d’utiliser certaines populations à son service. Cela concerne les riches armateurs mais concerne également tout un chacun.

Ce musée est vraiment fort intéressant à visiter pour les collégiens, les lycéens et tout adulte qui veut mieux connaître l’histoire de Nantes et la culture bretonne. A l’occasion des fêtes de fin d’année, des artistes sont invités à investir les espaces du château.

Cette année, Noël au château présente deux visions d’artistes surprenantes et oniriques avec l’illustrateur Tangui Jossic et la Compagnie Digital Samovar. Découvrons l’histoire étrange de Chrysalide, larve des ducs de Bretagne, le calendrier de l’Avent de Tangui Jossic, une installation spectaculaire à voir dans la cour du château Aux objets extraordinaires la compagnie Digital Samovar propose un parcours sonore du Musée d’Histoire de Nantes à travers les confidences des objets qu’il abrite.

Nantes est par ailleurs une ville qui a la réputation du « bon vivre » et peut faire partie d’un déplacement pour une fin d’année d’études.

La visite de presse était organisée par l’agence Alambret : Anne Sophie et Sabine Vergez.

Site internet

© Blanche Defernez, attachée des services culturels de la revue Historiens & Géographes. Paris, le 13 décembre 2016. Tous droits réservés.

Notes

[1Membre de la Rédaction de la revue Historiens & Géographes.