Ombres & lumière. Lille-Fives - 11 septembre 1942 Exposition du Musée de la Résistance de Bondues (59), jusqu’au 20 décembre 2020

- [Télécharger l'article au format PDF]

Par Emmanuelle Bacquet. [1]

L’exposition « Ombres et lumière : Histoire d’un sauvetage » a été conçue par l’Association « Lille-Fives 1942, mémoire du sauvetage du 11 septembre », en partenariat avec le Musée de la Résistance de Bondues et l’Association « Rails et Histoire ». Elle a reçu le soutien de l’APHG. Le projet est parrainé par Monsieur Serge Klarsfeld, fondateur de l’Association des Fils et Filles des Déportés Juifs de France. Elle est visible au Musée de la Résistance de Bondues jusqu’au 20 décembre 2020.

Cette exposition a vu le jour au mois d’avril, en réunissant par visio plusieurs membres de l’association Lille-Fives 1942 qui souhaitaient depuis longtemps donner de la visibilité à la journée du 11 septembre 1942 et plus précisément au sauvetage des 41 personnes juives aujourd’hui identifiées.
En racontant cette journée, les participants ont voulu rendre compte des conséquences à l’échelle de la région des décisions prises par le régime nazi sur la communauté juive. Ils souhaitaient également mettre en lumière la diversité des sauveteurs et les notions d’engagement et de résistance, et au final d’humanité.

La volonté de monter cette exposition a été initiée par Dominique Leser, fils d’Edgard Leser, enfant caché lors de la Seconde Guerre mondiale, et petit-fils de Léon Leser, l’un des organisateurs du Comité lillois de secours aux juifs. Au fil des séances, un plan s’est dessiné et les rédacteurs se sont partagés les thèmes définis tout en contribuant à la relecture et à la réécriture de l’ensemble du projet.
Ce qui est paru immédiatement important est le fil conducteur offert par certaines familles pour lesquelles existait une documentation significative, et l’accent mis sur les événements qui se sont déroulés tout au long de cette journée du 11 septembre 1942. Ainsi, le récit s’attache à décrire l’arrestation des personnes, le sauvetage en gare de Lille-Fives et le transfert à Auschwitz après le passage par la Kazerne Dossin de Malines en Belgique. Les rédacteurs ont souhaité également rendre compte des années d’après-guerre et notamment de l’émergence difficile de ces événements pour les familles raflées et les sauveteurs concernés par cette journée.

L’inauguration a eu lieu le jeudi 10 septembre 2020 au Musée de la Résistance de Bondues. Elle bénéficie du procédé AR Zone, une application qui permet, simplement en scannant les panneaux à l’aide d’un smartphone, de pouvoir visualiser du contenu multimédia, en l’espèce des témoignages vidéo.

L’exposition a eu l’honneur de recevoir Madame Henriette Lerner, sauvée à l’âge de 9 ans en gare de Lille-Fives par le cheminot Marcel Hoffman. Un livret d’accompagnement enrichit l’exposition en approfondissant les panneaux présentés. Des focus insistent sur des thèmes travaillés dans les programmes scolaires d’histoire des classes de Troisième, Terminale et spécialité HGGSP.
Cette exposition est ainsi destinée à voyager dans les établissements scolaires et elle peut être empruntée sur demande auprès de l’association.


Henriette Lerner, survivante de la rafle du 11 septembre 1942

Emmanuelle Bacquet
Association Lille-Fives 1942, mémoire du sauvetage du 11 septembre
contact@lillefives1942.org

Infos pratiques et présentation de l’exposition sur le site du Musée de la Résistance de Bondues

© Emmanuelle Bacquet, pour Historiens & Géographes - Tous droits réservés. 26/09/2020.

Notes

[1Professeure d’histoire-géographie, membre du bureau et déléguée mémoire de la régionale APHG NPDC.