Participez aux Olympiades nationales de géographie en France ! Concours scolaire de Géographie soutenu par l’APHG

- [Télécharger l'article au format PDF]

Rappel : inscriptions jusqu’au 4 décembre 2018.

Par Antoine Le Blanc [1] et Christophe Léon. [2]

Les Olympiades nationales de géographie en France. Epreuves nationales de sélection pour les Olympiades internationales de Géographie.

Avec le partenariat de l’APHG

Le Comité National Français de Géographie (CNFG), en partenariat avec le ministère de l’Education nationale, lance à partir de la rentrée 2018-2019 un concours intitulé « Olympiades nationales de géographie ». Ce concours, constitué de plusieurs épreuves, constitue l’étape de sélection de l’équipe nationale française pour les Olympiades internationales de géographie (OIG). Les OIG, qui se tiennent chaque année dans une ville différente, se déroulent en anglais et se composent de 3 épreuves : composition écrite, cartographie, épreuve de terrain. Elles sont supervisées par la commission de l’Union Géographique Internationale en charge des OIG.

Au-delà de cette inscription dans le cadre des OIG, il s’agit de mieux faire connaître la géographie en montrant son intérêt et sa variété tout en permettant un nouveau type d’articulation, à la fois scientifique et convivial, entre secondaire et supérieur. Ces Olympiades sont un outil pour permettre des pratiques pédagogiques innovantes et pour fédérer, autour de projets originaux, des équipes, des établissements, des académies.

Déroulement des Olympiades nationales de géographie

Les Olympiades de géographie en France sont articulées, comme les Olympiades internationales, autour de trois épreuves : une épreuve individuelle de composition écrite, une épreuve individuelle de cartographie, et un travail de terrain (épreuve d’équipe). La troisième épreuve ne concerne que les lauréats des deux premières épreuves. L’ensemble est évalué par un jury national composé de professeurs du second degré, d’universitaires, de membres des corps d’inspection et de professionnels de la cartographie, jury constitué par le comité d’organisation des Olympiades, mandaté par le Comité National Français de Géographie. Le jury définit les sujets (sauf pour l’épreuve de composition, dont le jury est celui du Concours Général), évalue les candidats, sélectionne les finalistes, compose les équipes pour l’épreuve de terrain, et détermine les lauréats finaux.

L’épreuve de composition

L’épreuve de composition pour les Olympiades nationales de géographie est celle du Concours Général de géographie. C’est une composition individuelle (avec un croquis), d’une durée de cinq heures, sur un sujet issu du programme de géographie de Première S ; les candidats disposent de documents pour appuyer leur réflexion. Tous les candidats composent simultanément. L’épreuve a lieu en février ou mars. Les résultats, permettant de retenir 10 à 15 lauréats, sont annoncés au début de l’été.

L’épreuve de cartographie

L’épreuve de cartographie est individuelle. Les candidats réalisent en deux heures, sur un format A3, une carte et sa légende comme illustration d’un article de presse ; ils disposent éventuellement de documents complémentaires et d’atlas pour alimenter leur réflexion et devront posséder un matériel cartographique adapté. Les établissements organisent l’épreuve à une date annoncée plusieurs mois à l’avance, mais le sujet est communiqué par le jury juste avant l’épreuve.

L’épreuve de terrain

Après l’annonce des résultats des deux premières épreuves, le CNFG réunit le jury national qui, à partir de ces 20 à 30 lauréats (10 à 15 pour la composition écrite, 10 à 15 pour la cartographie), compose des équipes pour l’épreuve de terrain. Le nombre d’équipes (chaque équipe, de 3 à 6 élèves, étant composée de lauréats de chaque concours) et le nombre d’élèves par équipe varient en fonction du nombre de lauréats des deux concours et d’éventuels bi-lauréats.
Les équipes sont conviées pendant trois jours au sein d’une université, autour des vacances d’automne. Les deux premiers jours sont dédiés à des temps de convivialité et de formation. L’épreuve proprement dite a lieu le troisième jour, en extérieur le matin pour des relevés, en intérieur l’après-midi pour la rédaction d’un compte-rendu.

Les membres du jury national délibèrent et donnent les résultats de cette dernière épreuve le soir même. L’équipe lauréate est invitée à participer aux Olympiades internationales de géographie à l’été suivant. Des formations seront prévues pour préparer cette équipe lauréate à la compétition internationale.

Informations et calendrier

Le calendrier prévisionnel, les modalités de chaque épreuve, et des exemples de sujets, sont indiqués sur le site internet du CNFG. Tous les éléments complémentaires, et des ressources facilitant l’organisation des épreuves dans les établissements, se trouvent sur le site internet dédié aux Olympiades (http://www.cnfg.fr/olympiades-de-ge...) ou auprès du correspondant du concours dans les académies (liste en annexe). Une fiche Eduscol est également disponible sur le site du Ministère de l’Education Nationale.

Pour les Olympiades 2018-2019, les inscriptions sont ouvertes du 13 novembre au 4 décembre 2018. Elles doivent être complétées par l’inscription, qui reste distincte, au Concours Général de géographie (sauf pour les candidats qui souhaitent ne passer que l’épreuve de cartographie). Les professeurs inscrivent leurs élèves candidats, via un site internet mis en place par le CNFG. Comme pour le Concours Général, les établissements peuvent inscrire jusqu’à 8% des élèves de leurs classes de Premières générales et technologiques.

Pour les deux premières épreuves (concours général, cartographie), des palmarès par académie sont rendus publics. Ils servent à faire connaître les Olympiades, et à valoriser les établissements organisateurs, les enseignants et les lauréats par académie. En fonction des partenariats, des prix seront remis aux lauréats, sous diverses formes : livres, cartes, logiciels, missions… Il est prévu que les équipes pédagogiques des lycées d’où proviennent les élèves finalistes et du lycée ayant présenté le plus de candidats soient également valorisées.

2022 en ligne de mire…

Au final, les Olympiades de géographie, tout comme les Olympiades de chimie, de mathématiques, etc., sont un moyen à la fois stimulant et convivial de mieux faire connaître les méthodes et les potentiels de la géographie. Elles permettront une meilleure reconnaissance du travail des élèves, des enseignants, des établissements ; elles constituent un outil pédagogique qui articule l’écrit, l’image et le terrain. Enfin, les Olympiades nationales sont un tremplin pour les Olympiades internationales de géographie. Ce concours s’inscrit donc pleinement dans les objectifs du Comité National Français de Géographie, en particulier la préparation de l’anniversaire du centenaire de l’Union Géographie Internationale, qui se tiendra à Paris en 2022, autour d’un congrès exceptionnel et de la tenue des Olympiades internationales de géographie en Ile-de-France.

Deuxième et Troisième de couverture HG 444 - tous droits réservés.

Antoine le Blanc, Christophe Léon ;
Ainsi que l’ensemble du comité d’organisation : Violeta Auriol, Adrien Baysse-Lainé, Samuel Depraz, Yvonnick Giet, Jean-Max Girault, Olivier Godard, Rémy Léger, Anaïs Le Thiec, François Louveaux, Anne de Nadai, Florence Smits.

© Les services de la Rédaction d’Historiens & Géographes (article publié pour la première fois dans le N° 443 de la revue, août 2018 - Tous droits réservés. 29/11/2018.

Notes

[1Président du Comité National Français de Géographie (CNFG) et Maître de conférences en Géographie à l’Université du Littoral Côte d’Opale (ULCO).

[2Agrégé de Géographie, Chargé de cours à l’Université Bordeaux-Montaigne, Professeur d’Histoire-Géographie au Collège Max-Bramerie à La Force (24). Président de la Commission Numérique de l’APHG et Trésorier de la Régionale d’Aquitaine.