APHG Brèves de classe n° 4. Restauration(s) en Europe (1814-1848) avec Bertrand Goujon Podcast « APHG Brèves de classe »

- [Télécharger l'article au format PDF]

Épisode 4 : Restauration(s) en Europe (1814-1848) avec Bertrand Goujon.

APHG Brèves de classe est le podcast officiel de l’APHG. Dans chaque épisode, un universitaire vient présenter un chapitre des nouveaux programmes de lycée. Le podcast se divise en 2 parties. Tout d’abord une présentation des grands enjeux du chapitre puis ensuite un personnage et un document, directement réutilisables en classe avec les élèves.
  • Niveau : Première
  • Thème 1 : L’Europe face aux révolutions
  • Chapitre 2. L’Europe entre restauration et révolution (1814-1848)

Bertrand Goujon, maître de conférences à l’université de Reims, présente ici les grands enjeux des Restaurations et des différents mouvements révolutionnaires en Europe et en France entre 1814 et 1848. Dans la seconde partie de l’émission, l’historien évoque la vie de la Duchesse de Berry, figure de la Restauration en France. Il commente ensuite un texte de Victor Hugo issu des Misérables sur les événements de 1832.

Présentation de l’intervenant

Bertrand Goujon est maître de conférences en histoire contemporaine à l’Université de Reims Champagne-Ardenne. Ses travaux portent sur l’histoire sociale et culturelle européenne du long XIXe siècle. Il a notamment publié Monarchies postrévolutionnaires (1814-1848) (Le Seuil, 2012), Du Sang bleu dans les tranchées. Expériences militaires de nobles français durant la Grande Guerre (Vendémiaire, 2015) et Les Arenberg. Le gotha à l’heure des nations (1820-1919) (Presses Universitaires de France, 2017).

Bertrand Goujon - DR.

Liens vers l’émission APHG Brèves de classe n° 4

  • Déjà disponible sur Spotify et bientôt sur les autres plateformes de Podcast.

© APHG Brèves de classe. Yohann CHANOIR et Nicolas CHARLES. Générique : « Dissolution ». Musique originale. © Renaud MIELCAREK et Bernard COLLOT - tous droits accordés pour l’APHG. Janvier 2020.

Documents présentés dans l’émission

La duchesse de Berry

François Gérard, « La Duchesse de Berry et ses enfants », 1822, 275 x 181 cm (Versailles, Musée national du château).
« La Duchesse de Berry en Vendée », estampe, Londres, 1832 (Paris, BNF).
« La Captive de Blaye », estampe, 1832 (Paris, BNF).

Texte de Victor Hugo

« Vingt mois à peine s’étaient écoulés depuis la révolution de juillet, l’année 1832 s’était ouverte avec un aspect d’imminence et de menace. La détresse du peuple, les travailleurs sans pain, le dernier prince de Condé disparu dans les ténèbres, Bruxelles chassant les Nassau comme Paris les Bourbons, la Belgique s’offrant à un prince français et donnée à un prince anglais, la haine russe de Nicolas, derrière nous deux démons du midi, Ferdinand en Espagne, Miguel en Portugal, la terre tremblant en Italie, Metternich étendant la main sur Bologne, la France brusquant l’Autriche à Ancône, au nord on ne sait quel sinistre bruit de marteau reclouant la Pologne dans son cercueil, dans toute l’Europe des regards irrités guettant la France, l’Angleterre, alliée suspecte, prête à pousser ce qui pencherait et à se jeter sur ce qui tomberait, la pairie s’abritant derrière Beccaria pour refuser quatre têtes à la loi, les fleurs de lys raturées sur la voiture du roi, la croix arrachée de Notre-Dame, Lafayette amoindri, Laffitte ruiné, Benjamin Constant mort dans l’indigence, Casimir Perier mort dans l’épuisement du pouvoir ; la maladie politique et la maladie sociale se déclarant à la fois dans les deux capitales du royaume, l’une la ville de la pensée, l’autre la ville du travail, à Paris la guerre civile, à Lyon la guerre servile, dans les deux cités la même lueur de fournaise ; une pourpre de cratère au front du peuple le midi fanatisé, l’ouest troublé, la duchesse de Berry dans la Vendée, les complots, les conspirations, les soulèvements, le choléra, ajoutaient à la sombre rumeur des idées le sombre tumulte des événements (...) ».

Victor Hugo, Les Misérables, Paris, Pagnerre, 1862, 4e partie (« L’idylle rue Plumet et l’épopée rue Saint-Denis »), livre premier (« Quelques pages d’histoire »), p. 54-55.

Retrouvez les épisodes précédents sur le site de l’APHG

© APHG Brèves de classe - Yohann Chanoir et Nicolas Charles pour Historiens & Géographes, 14/01/2020. Tous droits réservés.